Actualité

Les étrangers au cœur des activités minières illicites dans le Haut-Uélé, Kinshasa s’inquiète

Congo Rassure Share

Les étrangers au cœur des activités minières illicites dans le Haut-Uélé, Kinshasa s’inquiète


Les activités minières illégales sévissent dans la province du Haut-Uélé, où l’on signale la présence d’étrangers exploitant des minerais d’or avec des machines lourdes. Ce phénomène préoccupe Kinshasa.

Les étrangers au cœur des activités minières illicites dans le Haut-Uélé, Kinshasa s’inquiète


Ces activités minières illégales se déroulent soit dans les zones d’exploitation artisanale, en complicité avec les coopératives minières qui permettent aux étrangers d’accéder aux sites avec des engins lourds alors qu’ils sont réservés exclusivement à l’exploitation artisanale et aux nationaux, soit dans les zones de recherche qui n’ont pas encore été transformées en permis d’exploitation ou dans les zones protégées.

Informé de la situation, le Président de la République Félix Tshisekedi a rappelé que ces pratiques violent les dispositions du Code minier relatives à l’éligibilité, à l’exploitation artisanale et celles relatives aux aires protégées.

Tout en rappelant ses instructions données lors de la 29e réunion du Conseil des Ministres en matière de lutte contre la fraude minière, notamment la poursuite de l’identification des zones de recherche où se déroulent les activités minières illicites, et compte tenu de la recrudescence de ce phénomène dans la partie Est de notre pays, le Président de la République a instruit le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières, de prendre des mesures urgentes pour mettre fin sans délai à ces exploitations illicites.

L’implication étroite de la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux ainsi que de la Ministre des Mines a été demandée par le Chef de l’Etat, afin d’initier une mission d’enquête sur les activités illicites dans cette partie du territoire national et de lui rendre compte de ses recommandations en septembre prochain.

La Rédaction

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 − 2 =


error: Content is protected !!