Sécurité

Affrontements au Nord-Kivu : l’ex ministre Kambinga appelle à consulter les généraux à la retraite Etumba et Olenga pour anéantir le M23

Congo Rassure Share

Affrontements au Nord-Kivu : l’ex ministre Kambinga appelle à consulter les généraux à la retraite Etumba et Olenga pour anéantir le M23


En République démocratique du Congo, les affrontements entre le M23 et ses alliés rwandais sont au cœur des débats. Afin de mettre un terme à cette rébellion encombrante, de nombreux politiciens proposent des solutions.

Affrontements au Nord-Kivu : l'ex ministre Kambinga appelle à consulter les généraux à la retraite Etumba et Olenga pour anéantir le M23

L’une des dernières réactions en date vient de l’ancien ministre et président du regroupement politique “Le centre” Germain Kambinga Katomba. L’homme politique soutient qu’il est temps d’envisager de consulter certains des généraux qui ont joué un rôle non négligeable dans la désarticulation du M23 les années écoulées.

Germain Kambinga rappelle que les généraux quatre étoiles à la retraite Didier Etumba, qui était le chef d’état-major général, et François Olenga, chef d’état-major des forces terrestres, avaient éradiqué le M23. “Un général reste au service de son pays jusqu’à sa mort”.

Pour l’ancien ministre, “il est inacceptable que la cité frontalière de Bunagana tombe entre les mains de l’ennemi. Nous devons réagir en fonction de la gravité de la situation”, a-t-il déclaré, “Le chef de l’État doit appeler à l’unité de la Nation au-delà des clivages politiques, et seule une nation unie peut tenir fermement tête à l’ennemi”.

Il regrette également qu’une partie du peuple et des politiciens congolais soient plus préoccupés par les prochaines élections de 2023 que par la guerre qui s’impose dans l’est du pays, comme si la distance entre Kinshasa et l’Est les rendait inconscients. “Attention, vous risquez des élections organisées par Kagame”, prévient Germain Kambinga.

Pour lui, “nous sommes vraiment en guerre et l’ennemi est identifié. La classe politique congolaise ainsi que sa classe dirigeante doivent se réveiller et comprendre l’urgence de la situation. De quel sommeil dormons nous, RDC”.

Par KMC, Kinshasa
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 − 9 =


error: Content is protected !!