Société

Affrontements entre FARDC et M23 : la protection civile du Nord-Kivu dit rencontrer de nombreuses difficultés pour assister les déplacés

Congo Rassure Share

Affrontements entre FARDC et M23 : la protection civile du Nord-Kivu dit rencontrer de nombreuses difficultés pour assister les déplacés


De nombreux habitants de plusieurs localités des territoires de Nyiragongo et de Rutshuru ont été contraints de fuir les combats qui sévissent entre les rebelles du mouvement du 23 mars et l’armée congolaise.
Affrontements entre FARDC et M23 : la protection civile du Nord-Kivu dit rencontrer de nombreuses difficultés pour assister les déplacés
Image d’illustration. ©MONUSCO

La situation de ces personnes déplacées est déplorable, a déclaré Joseph Makundi, coordinateur de la protection civile au Nord-Kivu, qui revient d’une mission dans le territoire de Nyiragongo.

Selon lui, sa structure fait face à plusieurs difficultés, notamment le nombre très insuffisant de personnel pour guider les populations déplacées, la faible capacité logistique et les faibles moyens de communication.

« Nous pensons qu’il faut d’abord analyser la situation sécuritaire pendant un certain temps et proposer que l’assistance soit organisée à deux vitesses », a-t-il écrit dans son rapport, dont CONGORASSURE.CD a exploité une copie.

Dans son plan provisoire, Joseph Makundi propose qu’il y ait une assistance au niveau de Kanyarutshinya en « Eau, nourriture, soins médicaux, protection et quelques NFI d’urgence ».

Il propose également l’identification et le développement de nouveaux sites, l’organisation de dialogues communautaires à Goma et à Rutshuru, ainsi qu’une réunion bilatérale entre la Province de l’Ouest du Rwanda et le Nord-Kivu sur la situation sécuritaire au Nord-Kivu.

Par la Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
1 × 26 =


error: Content is protected !!