Actualité

Affrontements FARDC-M23/Rwanda : Kinshasa sollicite Kremlin pour appuyer sa position contre le Rwanda au Conseil de sécurité

Congo Rassure Share

Affrontements FARDC-M23/Rwanda : Kinshasa sollicite Kremlin pour appuyer sa position contre le Rwanda au Conseil de sécurité


Alors que l’appui du Rwanda au mouvement du 23 Mars se précise de plus en plus, le gouvernement congolais envisage de réunir autant de soutiens que possible dans les démarches qu’il a déjà amorcé dans les instances internationales, dont le conseil de sécurité des Nations Unies.
Affrontements FARDC-M23/Rwanda : Kinshasa sollicite Kremlin pour appuyer sa position contre le Rwanda au Conseil de sécurité
Les Présidents Poutine et Tshisekedi à Sochi en 2019 lors du sommet Afrique-Russie. ©présidence RDC.

La situation sécuritaire demeure volatile dans la partie Est du Congo-Kinshasa. Les affrontements violents entre l’armée gouvernementale et les rebelles appuyés par le Rwanda ces dernières semaines ont fait plusieurs victimes, poussant des milliers d’habitants de la région à prendre la direction de l’Ouganda voisin pour s’y réfugiés.

Face à cette situation, le gouvernement congolais par la biais de son vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula plaide pour le soutien de ses partenaires internationaux, dont la Russie, afin de mettre un terme au désordre que veut instaurer Paul Kagame en RDC, en apportant son soutien à la rébellion du M23.

Christophe Lutundula, qui fait des pieds et des mains pour trouver des soutiens pour la RDC dans les instances internationales, a notamment abordé la demande de soutien de Kinshasa à la Russie. Cette demande a trouvé écho auprès du chargé d’affaires russe en RDC, Victor Tokmakov, qui, se confiant à la presse, a assuré que son pays soutiendrait tous les efforts visant à stabiliser et éradiquer l’insécurité dans l’est de la RDC.

« La Russie a soutenu et continue de soutenir la RDC et son président Félix Tshisekedi dans les efforts pour trouver la solution qui pourrait qui pourrait maîtriser la situation dans l’Est de la RDC et dans la région en Général », a ainsi commenté M. Tokmakov. Revenant sur la demande du vice-Premier ministre Christophe Lutundula, il a indiqué que ce membre du gouvernement congolais leur a expressément demandé de condamner les attitudes du Rwanda au niveau du Conseil de sécurité ou dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays. « Nous allons transmettre ce message à notre hiérarchie pour qu’elle prenne une décision », a fait savoir le diplomate russe, sous-entendant qu’une réponse du Kremlin pourrait bientôt être donnée.

Cette demande du gouvernement congolais fait suite à une réunion qui a rassemblé le lundi autour d’une même table les diplomates issus des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU accrédités en RDC et le vice-Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères congolais.

La Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
42 ⁄ 21 =


error: Content is protected !!