Actualité

RDC – Média : Après sa « grosse bourde » du week-end, la RTNC en voie d’être modernisée

Congo Rassure Share


RDC – Média : Après sa « grosse bourde » du week-end, la RTNC en voie d’être modernisée


Par Christina MkCongorassure/Kinshasa

C’est un scandale de trop à la Radio Télévision Nationale Congolaise. La RTNC a volontairement ou involontairement, personne ne sait le dire, choisi de zapper la couverture médiatique de l’éruption du volcan Nyiragongo à GOMA le week-end dernier, bien qu’elle ait une sous station dans cette ville. La chaîne nationale a ainsi laissé la population congolaise dans un flou total et livrer à elle-même. Plusieurs personnes ont dû recourir aux réseaux sociaux pour s’informer et savoir avec exactitude ce qui se passait dans le chef-lieu du Nord-Kivu.
La genèse du scandale

Fâchés suite à cette attitude de la chaîne officielle, plusieurs congolais ont émis des critiques acerbes à l’endroit de la RTNC, qui n’a vraisemblablement pas pu adapter sa programmation pour informer toute la Nation du drame qui se déroulait dans la partie Est de la RDC.

De ce fait, plusieurs congolais ont appelé à la révocation du Directeur Général et ont demandé au ministère de la communication de prendre des mesures et de sanctionner les fautifs. D’autres ont estimé qu’il était plus que nécessaire de revoir tout le système, car, le problème ne pouvait pas être circonscrit à la seule personne du Directeur Général.

Patrick Muyaya, Ministre de la communication, conscient de la vague de colère incitée par la chaîne nationale, avait dès le lendemain de l’éruption et de la «bourde », promis des mesures fortes.

« Après mon passage ce matin sur les antennes de la RTNC, j’ai instruit le directeur général pour que toutes les dispositions soient prises pour assurer une couverture en temps réel de la situation à Goma après l’éruption du Nyiragongo » avait alors rédigé le ministre de la communication sur son compte Twitter.

Le Ministre avait révélé avoir été lui même « choqué » de voir que le média public n’a n’avait pas donné l’espace qu’il fallait à ce qui se passait à Goma.

« Nous allons tirer les conséquences qui s’imposent parce que même si les journalistes fonctionnent de manière indépendante, il est important qu’en des moments comme ceux-ci, qu’on tienne compte de ce contexte. Sur cette question, nous serons très fermes » avait alors assuré Patrick Muyaya Katembwe.

Le Ministre prend des mesures

Pour Patrick Muyaya, il est plus que que le média officiel soit modernisé. À l’en croire, Cela va permettre à la chaîne de l’Etat de trouver sa place dans un contexte où la diffusion de l’information s’adapte particulièrement à l’émergence des nouvelles technologies.

C’est dans ce cadre que le Ministre Patrick Muyaya a rencontré ce mardi 25 mai 2021, l’investisseur égyptien et propriétaire d’euronews Naguib Sawiris. Le Ministre indique que leurs discussions ont porté sur un probable partenariat entre euronews et la chaîne officielle de la RDC. «Nous avons discuté des pistes de collaboration avec la RTNC avec un investissement technique pour le renforcement de cet outil, pilier stratégique de mon département » a-t-il indiqué.

Et selon les dernières informations, le Journaliste Blaise Bokokia vient d’être notifié pour un nouveau poste. Il va remplacer Guillaume Kuku Mamengi à la tête de la Direction des informations TV de la RTNC. Cette dernière est désormais possible en live sur YouTube et a commencé ses essais techniques, à en croire un un tweet rédigé sur le compte Twitter du ministère de la communication de la RDC.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 × 15 =


error: Content is protected !!