Actualité

Après ses propos controverses sur la guerre à l’Est, Jules Alingete interpellé à l’assemblée nationale

Congo Rassure Share

Après ses propos controverses sur la guerre à l’Est, Jules Alingete interpellé à l’assemblée nationale


Le député Nationale Jackson , élu de l’Ituri, vient d’initier une interpellation contre M. Jules Alingete , l’inspecteur général de finance , ceci pour fixer l’opinion sur ses propos tenus devant les investisseurs américains, niant l’existence d’une guerre à l’Est du pays.

Pour cet élu , le chef de l’IGF a tenu de propos graves sur la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est de la République démocratique du Congo.

En rappel, dans une séquence vidéo  devenue Virale sur les réseaux sociaux, Jules Alingete a déclaré devant les investisseurs américains « qu, il n’y a pas la guerre au Congo, il n’y a pas d’insécurité au Congo. Nous regardons la guerre à la télévision. C’est une situation à plus de 2 milles kilomètres des institutions ».

Ses propos ont créé une révolte au sein de la couche socio-culturelle du pays et surtout à l’Est où des personnes sont entrain d’être tuées du jour au jour par des groupes armés.

Plusieurs sont ceux-là qui réclament un pardon public de M. Jules Alingete , voir sa démission ou révocation à la tête de l’inspection Général de Finance .

Marcus Jean Loika

 

 

 

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
17 − 12 =


error: Content is protected !!