ActualitéPolitique

Après une longue attente, le gouvernement Sama Lukonde enfin dévoilé!

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

Enfin!
12-04-2021-C’est un interminable feuilleton, pleins des rebondissements et qui a fini par agacer presque tout le monde, qui vient de prendre fin. Alors que tout marchait au ralenti en République Démocratique du Congo depuis l’éviction de Sylvestre Ilunkamba et l’ensemble de son gouvernement, et que le Président de la République ainsi que le Premier ministre étaient continuellement sous le feu des critiques pour le retard enregistré, il aura fallu des intenses discussions, tractations et révisions pour que les précités trouvent finalement un consensus autour des « Warriors » qui vont devoir accompagner Jean Michel Sama Lukonde dans la réalisation de la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Durant plus de deux mois, la RDC a avancé sans gouvernement. Malgré des appels à répétition de l’Organisation des Nations Unies, de l’Union Européenne et des présidents de deux chambres des représentants du peuple, plusieurs semaines se sont écoulées sans que toutes les parties constituant l’Union Sacrée pour la Nation n’arrivent à se mettre d’accord. Chaque semaine, des explications aussi peu convaincantes les unes que les autres étaient avancées pour calmer les esprits surchauffés. Tantôt il s’agissait des partis qui avait plusieurs candidats par rapport au nombre des postes initialement prévus, ou alors c’était le quota des femmes qui n’était pas respecté ou encore telle ou telle autre partie qui n’aurait été intéressée que par des ministères bien précis.

Nombre des portefeuilles

Le président Félix Tshisekedi et le Premier Ministre qui, dans les mois passés, avaient déjà défini quelques règles dans la formation du nouveau gouvernement, parmi lesquelles la réduction des portefeuilles, ont pu le faire tout en satisfaisant les desiderata des uns et des autres. Initialement pensé comme un gouvernement réduit par rapport au précédent,c’est un gouvernement d’un total de 55 membres qui va travailler sous la houlette du Premier Ministre Sama Lukonde.

Le parti présidentiel, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, prend le ministère clef des Finances, qui sera désormais dirigé par Nicolas Kazadi. L’UDPS s’est aussi réservé le ministère des mines qui revient à Nsamba Kalambay.

Le parti de Moïse Katumbi, Ensemble pour la République se retrouve avec plusieurs postes importants dont le poste tant convoité de la vice-primature des affaires étrangères, qui sera dirigé par Christophe LUTUNDULA, le ministère d’Etat en charge du plan sous la direction de Christian MUANDO, NZANGI MUHINDO au ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Modest MUTINGA pour le ministère des affaires sociales et actions humanitaires et Chérubin OKENDE au ministère de transport,voies de communication et désenclavement.

Le Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba se voit octroyer aussi certains postes clefs. Ève Bazaiba fidèle et proche alliée du président du MLC, est désormais la vice-primier ministre en charge de l’environnement.

L’Union pour la Nation Congolaise, deuxième force de la coalition du Cap pour le changement se voit récompensé par 5 portefeuilles, dont celui du budget.

Ministres maintenus

Sans surprise, certains ministres du gouvernement Ilunkamba sont retenus dans le gouvernement Lukonde. Il s’agit notamment de Augustin Kibassa, reconduit au ministère de PTNTIC, Julien Paluku reconduit également au ministère de l’industrie, Jean Lucien Bussa qui revient au ministère du Commerce extérieur. Pius Muabilu et Molendo Sakombi qui gardent également leurs portefeuilles.

Quota des femmes

27 % des ministres nommés sont des femmes. Une grande première dans l’histoire congolaise. Mis à part Ève Bazaiba, la ministre d’État en charge de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo, qui milite depuis très longtemps pour les droits de la femme, fait partie des ministres femmes nommées. Membre influente de la Société Civile en ville de Butembo, Maître Cathy Furaha Katungu, va désormais occuper le poste du ministre de la culture. Plusieurs autres femmes occupent d’autres ministères ainsi que certains vice-ministères, comme c’est le cas de la plus jeune députée Aminata Namasiya qui est nommée au poste de vice-ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique.

➡️ Liste du gouvernement Sama Lukonde :

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
20 + 2 =


error: Content is protected !!