Actualité

Attaque de Bunagana par le M23  soutenu par le Rwanda et l’Ouganda :  “On ne peut pas attaquer un pays ami en se servant de son territoire comme base arrière” (Jonas Kasimba)

Congo Rassure Share

Attaque de Bunagana par le M23  soutenu par le Rwanda et l’Ouganda :  “On ne peut pas attaquer un pays ami en se servant de son territoire comme base arrière” (Jonas Kasimba


La prise de la cité de Bunagana dans le territoire de Rutshuru par les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda et l’Ouganda ne laisse pas les leaders du Nord-Kivu indifférents.

C’est le cas par exemple de Jonas Kasimba, fils du Nord-Kivu et politologue de renom qui pense qu’avec ce coup de couteau de l’Ouganda dans le dos de la RDC son alliée, « il faut revoir les relations et redéfinir les choses ».

“On ne peut pas attaquer un pays ami en se servant de son territoire comme base arrière. La RDC doit revoir les relations avec l’Ouganda sans hypocrisie”, dit l’homme d’affaires et fils du Nord-Kivu Jonas Kasimba après la récupération de la cité frontalière de Bunagana, en territoire de Rutshuru par les rebelles du M23 lundi.

Sa position est soutenue par plusieurs autres leaders du Nord-Kivu « qui pensent que le temps de se flatter est révolu et qu’il faut passer à une étape supérieure ».

Rappelons que, c’est plus d’un mois que le mouvement rebelle du 23 mars avec l’appui du Rwanda de Paul Kagame a surgi dans le territoire de Rutshuru s’attaquant ainsi aux positions des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Par DM Ngovoka

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 + 18 =


error: Content is protected !!