Sécurité

Attaque sanglante en ITURI : Le gouvernement rassure que cet acte barbare n’ébranlera pas sa détermination à ramener la paix

Congo Rassure Share

Attaque sanglante en ITURI : Le gouvernement rassure que cet acte barbare n’ébranlera pas sa détermination à ramener la paix


Dans un court communiqué publié sur la toile, le gouvernement central dirigé par Sama Lukonde a réagi par le biais du ministère de la Communication et des Médias à l’attaque particulièrement sanglante survenue le 8 mai dernier dans le territoire de Djugu.
Attaque sanglante en ITURI : Le gouvernement rassure que cet acte barbare n'ébranlera pas sa détermination à ramener la paix
Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement et ministre de la communication.

Le gouvernement se dit attristé d’apprendre le massacre de plusieurs dizaines de compatriotes dimanche à Djugu, dans la province de l’Ituri. L’exécutif central dit présenter « ses condoléances aux familles des victimes » et les rassure de « son soutien indéfectible pour surmonter cette difficile épreuve ».

Par ailleurs, dans son communiqué, le gouvernement précise que cet énième acte barbare et lâche des terroristes de la Codeco sur des populations innocentes « n’ébranlera en rien sa détermination à ramener la paix », tout en insistant sur le fait que tous les réfractaires à la pacification de cette partie du pays subiront la force.

Le 8 mai 2022, une nouvelle tragédie s’est produite dans la province de l’Ituri, où deux jours seulement après la célébration de la première année de l’état de siège, des miliciens munis d’armes à feu et de machettes ont ôté la vie à au moins 35 personnes dans une mine d’or artisanale à Camp Blanquette. Parmi les victimes figurent une femme enceinte et un bébé de quatre mois.

Cette situation déplorable soulève la question des insuffisances de l’état de siège instauré par le gouvernement dans cette partie de la République, qui continue d’être secouée par des massacres malgré cette disposition particulière.

Notons tout de même que quelques jours avant cette attaque sanglante, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a indiqué que l’avenir de l’état de siège sera décidé autour d’une table ronde qui réunira le gouvernement d’une part et le Caucus des élus du Nord-Kivu d’autre part. Selon le ministre, l’objectif visé par cette rencontre est le retour de la paix.

KMC, KINSHASA
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 − 11 =


error: Content is protected !!