Sécurité

Attaques des rebelles du M23 au Nord-Kivu : la DYPRO appelle à une mobilisation populaire contre ce nouvel acte de guerre déclenché par ce groupe armé soutenu par le Rwanda

Congo Rassure Share

Attaques des rebelles du M23 au Nord-Kivu : la DYPRO appelle à une mobilisation populaire contre ce nouvel acte de guerre déclenché par ce groupe armé soutenu par le Rwanda


La Dynamique progressiste appelle à une mobilisation populaire tous azimuts contre les affrontements en cours au Nord-Kivu entre les FARDC et les rebelles, ainsi que contre le nouvel acte de guerre déclenché par le M23, soutenu par le Rwanda.

Attaque des rebelles du M23 au Nord-Kivu : la DYPRO appelle à une mobilisation populaire contre ce nouvel acte de guerre déclenché par ce groupes armé soutenu par le Rwanda

Dans une déclaration rendue publique jeudi 26 mai 2022 la DYPRO/Opposition mesure avec responsabilité, patriotisme et colère l’agression armée imposée à la République démocratique du Congo par des forces négatives du M23 lourdement soutenues par les Forces de Défense du Rwanda (RDF) clairement par les habitants de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo et Rutshuru en province du Nord-Kivu.

Cependant, cette formation politique de l’opposition félicite les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) pour leur capacité patriotique de résistance à l’ennemi et leur professionnalisme qui permet à la RDC de reprendre jour après jour l’effectivité du contrôle de l’ensemble du territoire national, dans les limites strictes de ses frontières notamment avec la République du Rwanda.

“La DYPRO compatit douloureusement avec nos populations du Nord-Kivu et de l’Ituri dans cette nouvelle escalade très regrettable de la violence lui imposée par les ennemis de la paix et lui assure tout son soutien pendant ces durs moments de souffrance et de déplacement forcé. La DYPRO considère que le silence complice du Rwanda face à la campagne guerrière des terroristes partis de son territoire contre la RD Congo trahit et brise toutes les ententes, accords et mécanismes qui nous lient”, peut-on lire dans cette déclaration exploitée par la rédaction de Congorassure.cd.

C’est à ce titre que la DYPRO estime que la RDC doit solliciter l’arbitrage des instances internationales habilitées pour établir les responsabilités de la longue crise provoquée par le Rwanda en RD Congo depuis l’époque du génocide en 1994.

Par DM Ngovoka
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 + 17 =


error: Content is protected !!