Sécurité

Attaques du M23 soutenu par le Rwanda en RDC : Josué Mufula prêt à abandonner son mandat législatif pour réintégrer l’armée et défendre la terre des ancêtres

Congo Rassure Share

Attaques du M23 soutenu par le Rwanda en RDC : Josué Mufula prêt à abandonner son mandat législatif pour réintégrer l’armée et défendre la terre des ancêtres


Ancien kadogo, le député national Josué Mufula témoigne son soutien aux FARDC et se dit prêt à réintégrer l’armée pour combattre le Rwanda qui se cache derrière le M23 pour déstabiliser la province du Nord-Kivu.

Cet élu de Goma appelle la population à la vigilance ainsi qu’à la résistance suivant l’article 63 de la constitution de la République qui dispose que « tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou à une agression extérieur ».

Cet élu de Goma se dit prêt à abandonner son mandat législatif pour réintégrer l’armée et défendre la terre des ancêtres, et ce, pour créer de l’émulation dans le chef des jeunes qui tergiversent à cet engagement suite aux conditions sociales des FARDC.

Celui-ci rappelle sa contribution législative en faveur de l’armée et du social du militaire Congolais, il s’agit notamment de sa proposition de loi modifiant et complétant la loi organique portant organisation et fonctionnement des FARDC, la proposition qui soutient le retour à une seule chaîne de commandement mais qui combine à la fois la chaîne de mise en contribution et celle de mise en œuvre, cela pour permettre la célérité dans le commandement.

Parmi ses initiatives parlementaires, figure également sa proposition de loi portant modification de la loi sur le statut du militaire envue d’améliorer les conditions sociales des militaires congolais et leurs dépendant.

David Lupemba

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 × 10 =


error: Content is protected !!