Actualité

Au forum international Mining Indaba de Cape Town, Sama Lukonde présente les opportunités d’investissement dans le secteur minier congolais

Congo Rassure Share

Au forum international Mining Indaba de Cape Town, Sama Lukonde présente les opportunités d’investissement dans le secteur minier congolais


Le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge est à Cape Town, en Afrique du Sud, accompagné de plusieurs ministres, notamment ceux des Mines, du Numérique et de la Communication et des Médias.

Au forum international Mining Indaba de Cape Town, Sama Lukonde présente les opportunités d'investissement dans le secteur minier congolais

Le chef du gouvernement congolais est allé représenter le président de la République au Forum international Mining Indaba 2022, placé sous le thème « Évolution du secteur minier africain : Investir dans la transition énergétique, l’ESG et les économies ».

C’est la 25e édition depuis sa création, ce forum trouve une alternative managériale pour que les premiers bénéficiaires des ressources minières soient d’abord et toujours les Africains, d’où, les participants sont appelés à regarder dans la même direction pour un meilleur avenir de la communauté africaine.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion, organisée par l’Afrique du Sud, le président zambien Hakainde Hichilema, son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa et le président du Botswana Mokgwetsi Masisi étaient présents.

On a également noté la présence de plusieurs opérateurs économiques du secteur minier, des experts du secteur minier, venus des quatre coins du monde pour prendre part à cet important événement, en vue d’échanger et de dynamiser les investissements dans le secteur minier, afin de favoriser le développement du continent africain, informe l’organe de Communication de la primature en RDC, rapportant que le Ministre de la Communication et des Médias Patrick MUYAYA, a parlé de la place que le Pays a accordée au thème qui fait l’objet de ces rencontres, en le mettant au cœur des enjeux.

Patrick MUYAYA a déclaré que la République démocratique du Congo a l’habitude de participer à cette rencontre continentale qui traite des questions minières, mais à cause de Covid19, cela fait deux ans et deux mois que cette rencontre n’a pas eu lieu.

« Le thème de cette rencontre de suivi est un thème qui met la République démocratique du Congo au centre. Vous avez suivi les discours, notamment du président zambien, où il était beaucoup plus question du rôle que la RDC peut jouer non seulement dans la transition énergétique, mais aussi dans la production de batteries et tout ce qui concerne les défis du 21e siècle », a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais, qui a poursuivi en disant que c’était important et c’est ce qui justifie la participation du Premier ministre lui-même, à un haut niveau, pour montrer que le Gouvernement veut profiter de cette plateforme pour faire passer le message de la RDC comme un pays solution à la fois dans la préservation du climat, et aussi comme un pays solution impliqué dans la production des principaux matériaux qui entrent dans la formation des batteries électriques qui sont essentielles dans la transition énergétique.

La cellule de communication de la Primature informe que le chef du gouvernement congolais, Jean-Michel SAMA LUKONDE, prendra la parole ce mardi 10 mai pour présenter les attentes de la République démocratique du Congo par rapport à ces échanges.

Emmanuel MWENE
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 ⁄ 2 =


error: Content is protected !!