Sécurité

Au Sud-Kivu, deux milices burundaises se sont affrontées à Mwenga

Congo Rassure Share

Au Sud-Kivu, deux milices burundaises se sont affrontées à Mwenga


La situation sécuritaire dans la province du Sud-Kivu est dominée depuis dimanche par des affrontements entre deux milices burundaises dans le territoire de Mwenga.

Au Sud-Kivu, deux milices burundaises se sont affrontées à Mwenga

Selon la société civile du Congo, qui alerte l’opinion nationale au moment où toute l’attention est focalisée sur le Nord-Kivu, où l’armée combat les rebelles du M23, les deux groupes sont les Imbonerakure et Red Tabara.

« Les affrontements ont lieu dans la région de Rubumba et aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée », rapporte la structure qui affirme que les Imbonerakure ont pris le dessus sur le groupe Red Tabara et qu’il règne un calme apparent dans la région.

Par ailleurs, revenant sur les affrontements, SOCICO relate que tout est parti d’un désaccord entre les deux groupes rebelles étrangers sur l’installation d’un fief à Masango. “Les Imbonerakure et leurs alliés venus de Magunda ont décidé de poursuivre les Red Tabara qui y avaient établi leur fief dans la zone.”

La structure citoyenne invite les autorités provinciales et nationales à tout mettre en œuvre pour rétablir de l’ordre dans cette partie du Sud-Kivu afin de mettre fin au désordre qui y est déjà installé par plusieurs factions des groupes rebelles nationaux et étrangers.

Il y a quelques mois, durant plusieurs jours ces deux groupes rebelles burundais, s’étaient livrés  encore à de violents combats dans plusieurs villages du groupement de Kigoma sur les hauts plateaux de la chefferie de Bafuliru, cette fois en territoire d’Uvira. À l’époque, la population civile désemparée avait fui vers Itombwe.

La Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
1 × 21 =


error: Content is protected !!