Actualité

Aucune armée au monde ne peut gagner une guerre sans le soutien de sa population » (Gouverneur militaire du Nord-Kivu)

Congo Rassure Share

« Aucune armée au monde ne peut gagner une guerre sans le soutien de sa population » (Gouverneur militaire du Nord-Kivu)


Le gouverneur militaire du Nord-Kivu,  a souligné mercredi devant une audience constituée des journalistes et des opérateurs économiques l’importance du soutien d’une population à son armée en temps de guerre.

Aucune armée au monde ne peut gagner une guerre sans le soutien de sa population" (Gouverneur militaire du Nord-Kivu)

« Aucune armée au monde ne peut gagner une guerre sans le soutien de sa population », a déclaré le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima, mercredi à Goma lors de la réception des vivres offerts par la Fédération des entreprises du Congo (FEC) aux forces armées de la RDC déployées au front pour combattre le M23 soutenu par le Rwanda.

Tout en remerciant ces opérateurs économiques pour ce geste, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a salué la mobilisation de tous les Congolais observée ces jours-ci pour « chasser les ennemis de la paix qui appauvrissent les opérateurs économiques qui constituent un poumon de l’économie de la province ».

Du côté des opérateurs économiques du Nord-Kivu, Bercky Chirimwami, vice-président provincial de la FEC qui a indiqué qu’ils souhaitaient également répondre à l’appel au soutien lancé par le gouvernement pour faire face à cette deuxième agression de la RDC, a déclaré que : « Comme toutes les fois où il y a la guerre, les opérateurs économiques sont de ceux qui subissent le plus de conséquences, c’est pourquoi nous les avons mobilisé pour avoir quelque chose à donner à nos soldats comme notre soutien ».

L’aide de la FEC qui vient soutenir les forces armées de la RDC qui se battent depuis un certain temps contre les combattants du M23 est constituée d’une importante quantité de denrées alimentaires dont du riz, des biscuits, des sardines, de l’eau minérale pour ne citer que ceux-là. C’est une manière pour ces opérateurs économiques de soutenir les Fardc en cette période où cette partie du pays est attaquée.

Il faut noter que ce même mercredi, le gouverneur militaire a également reçu les jeunes du mouvement citoyen « lutte pour le changement ». Ils sont venus apporter leur message de soutien aux FARDC.

Par Pacheko Kavundama, GOMA
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 × 17 =


error: Content is protected !!