ActualitéPolitique

Barrage de la Renaissance sur le Nil: Aucun accord trouvé à Kinshasa!

Congo Rassure Share

Par Congorassure

Kinshasa a accueilli la suite des négociations tripartites entre l’Ethiopie, l’Égypte et le Soudan du dimanche 4 à ce mardi 6 avril 2021. Les négociations se sont axées autour du méga-barrage de la Renaissance Éthiopienne (GERD) sur le Nil bleu, barrage controversé qui ne rencontre ni l’assentiment de Khartoum et encore moins, celui du Caire.

L’Ethiopie qui considère le GERD comme un jalon essentiel dans son électrification et une réponse aux diverses difficultés que rencontre sa population, est combattue par L’Egypte qui craint que cela n’ait des répercussions négatives sur son système d’irrigation, son approvisionnement en eau et par ricochet son Economie et le Soudan qui pense que ce barrage pourra handicaper le fonctionnement de ses propres barrages.

Alors que nombreuses personnes s’attendaient à une avancée majeure entre les parties en conflit et que le Président de la République Démocratique du Congo était motivé à conclure un accord historique, c’est un communiqué quasi vide, qui ne liste aucune résolution qui vient de sanctionner la fin de ces assises.

L’élément le plus saillant de ce communiqué final semble être seulement la profonde gratitude des parties présentes au leadership du Président Félix Tshisekedi. Ce qui rend perplexe et laisse un goût de non-achevé.

La rencontre clôturée ce jour était une occasion pour le Président Félix Tshisekedi, en sa qualité de Président de l’Union Africaine en exercice, de mettre sur une même table la République Arabe d’Egypte, la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie et la République du Soudan, pour trouver une solution.

En septembre 2020, le Département d’État Américain avait décidé de réduire son aide de 100 millions USD à l’Ethiopie. Cette décision était consécutive à la décision de la République Fédérale d’Ethiopie de commencer à remplir le barrage avant un accord. Les autorités américaines s’étaient dites frustrées par l’incapacité à trouver un accord.

Après les pourparlers de Novembre 2020, Janvier 2021, et ces nouvelles discussions, les négociations restent toujours dans l’impasse.

Les Participants ont exprimé leur profonde gratitude au leadership de Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo et ils ont remercié le Peuple congolais pour son hospitalité. Extrait communiqué final 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 × 5 =


error: Content is protected !!