Sécurité

Beni : 24 civils tués par les ADF en l’intervalle de 48 heures dans le secteur de Beni-Mbau

Congo Rassure Share

Beni : 24 civils tués par les ADF en l’intervalle de 48 heures dans le  secteur de Beni-Mbau


Vingt-quatre (24) civils ont été tués en l’intervalle de 48 heures par les combattants de l’Allied Democratic Forces (ADF) dans le groupement Batangi-Mbau, secteur de Beni-Mbau dans le territoire de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Ces statistiques ont été livrées à la rédaction de Congorassure.cd par Kinos Katuo, président des forces vives de Mamove, l’une des entités qui ont été touchées par ces affres des ADF qui renseigne que ce bilan est des attaques perpétrées samedi 25 juin 2022 et dimanche 26 juin 2022.

“Le bilan des attaques des ADF dans le village Mamove est revu à la hausse. Samedi 25 juin 2022 c’était neuf (9) personnes, dimanche 26 juin dernier les ADF sont passés dans le village Matadi où on a enregistré cinq (5) morts, huit (8) morts à CEPAC. Le même dimanche, ces ADF ont incendié le village Mabuo où nous venons d’enregistrer deux (2) morts. Pour le moment le bilan du samedi et dimanche derniers revient à vingt-quatre (24) personnes tuées et quinze (15) personnes portées disparues”, a-t-il fait savoir.

Cependant, Kinos Katuo encourage les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui sont basés à Beu-Manyama et Mangazi entrain de poursuivre l’ennemi.

Celui-ci demande ainsi à la population d’alerter tout mouvement suspect de l’ennemi afin que les forces loyalistes puissent le traquer pour que la paix revienne dans cette partie du territoire de Beni.

Par DM Ngovoka

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =


error: Content is protected !!