ActualitéSécurité

BENI : Des présumés ADF tuent trois personnes à Ratshangbele

©AFP
Congo Rassure Share
Les ADF continuent de tuer en ville et territoire de Beni
Illustration. Enterrement d’une femme tuée lors d’une attaque présumée des ADF à Beni le 12 novembre 2018/AFP

BENI : Des présumés  ADF tuent trois personnes à Ratshangbele


Par Christina Mukongoma –Congo Rassure

Alexis Niko, Makule et Mumbere Kasundi, sont les trois victimes tombées dans une embuscade tendue par des combattants assimilés aux rebelles des Forces Démocratiques et Alliés (ADF) à Ratshangbele, dans la localité de Kyavikere, groupement Bolema dans le secteur Ruwenzori, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Les victimes, que la société civile de la région décrit comme des agriculteurs, quittaient Nzenga pour Loselose dans leurs champs le lundi 5 juillet. Georges Ntoku Kinanga, vice-président du secteur Ruwenzori, qui s’est exprimé sur le drame, a déclaré que c’est sur le chemin que les trois habitants ont croisé les assaillants ADF. “Les victimes, qui se rendaient au champ comme d’habitude, sont tombées sur ces assaillants qui leur ont tiré dessus et la mort s’en est suivie. Ces agriculteurs sont tous originaires de Nzenga, dont un du district de Mambali et deux autres de Kasusu, d’où trois corps sans vie se trouvent déjà dans leurs maisons respectives », a-t-il déclaré.

Le cadre de la société civile, qui reconnaît la complexité de la situation sur le terrain, appelle les habitants du secteur de Ruwenzori à plus de prudence et de vigilance. Georges Ntoku Kinanga insiste également sur le fait que la confiance entre la population et l’armée nationale ne doit pas être rompue. « Les FARDC sont déjà en train de traquer l’ennemi. Grâce à leurs efforts, nous avons pu avoir au moins trois mois de calme relatif, sans tueries« . Selon lui, cela prouve que les éléments des FARDC font un travail dans la région, même s’il les encourage à en faire plus.

Plusieurs exactions attribuées aux rebelles de l’ADF continuent d’être enregistrées dans la région, et cela malgré l’instauration de l’état de siège depuis le 6 mai 2021 dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 ⁄ 16 =


error: Content is protected !!