Actualité

Beni : Deux fois de suite, les habitants regagnent leurs domiciles sans avoir entendu le Président Tshisekedi

Congo Rassure Share

Beni : Deux fois de suite, les habitants regagnent leurs domiciles sans avoir entendu le Président Tshisekedi


Par Nicole Lufungi –CongoRassure

Est-ce une faille du protocole ou une mauvaise communication ?
Dès l’annonce de l’arrivée dans la ville de Beni du Président de la République, les mobilisations se sont multipliées…mais hélas…

Répondant à l’appel des honorables députés élus de Beni et de Butembo, la population n’a pas hésité. Déjà hier mardi 15 juin 2021, aux premières heures de la journée, les artères principales de la ville étaient envahies par des foules et les drapeaux flottaient un peu partout. Le rond-point du 30 juin, ainsi que le boulevard Nyamwissi ont également connu un décor inhabituel.

Acte 1 : L’ambiance du mardi

Cependant, plus les heures passaient, et moins la population affichait son enthousiasme. Sur place au rond-point du 30 juin, élèves, jeunes et vieux, acteurs politiques,  qui brandissaient des drapelets et des affiches avec des gros messages, commençaient déjà à afficher une mine de fatigue. La même attitude s’est observée auprès de la population et des partisans des partis politiques qui attendaient le chef de l’Etat le long du boulevard menant vers l’aéroport de Mavivi.

C’est après une longue attente, aux environs de 17h30 que le Président a finalement atterri à l’aéroport de Mavivi. Sur place, Félix Tshisekedi a été accueilli par les autorités civiles et militaires, les députés nationaux ainsi que quelques membres de la presse locale.

Pendant ce temps, à plus ou moins 15 kilomètres de mavivi, au rond-point du 30 juin, s’observait une situation contraire.  La population venue à la rencontre du chef de l’Etat depuis 8h était à bout de souffle. Mais néanmoins, elle espérait encore voir écouter le chef suprême de l’armée après plusieurs mois d’attente de son arrivée. Malheureusement, pour des raisons jusque là non connues, le président Félix-Antoine TSHISEKEDI s’est directement rendu là où il devait passer nuit, sans pour autant rencontrer la population locale. Déçus et découragés, des centaines des beniciens ont quitté le rond-point du 30 juin après une longue journée d’attente.

Acte 2 : Jour deux, le peuple s’impatiente

La journée du mardi passé, celle de ce mercredi 16 juin s’est annoncée aussi active et mouvementée que la précédente. Plus d’une centaine des personnes ont encore envahie le rond-point ainsi que le boulevard Nyamwissi. Sur place, un podium a d’ailleurs été hissé à la hâte. Selon les sources entrecoupées, il était prévu que le Président de la République , après sa mission à Kasindi et Mpondwe, regagne Beni pour s’entretenir avec la population. Au rond-point,  les plus optimistes ont passé la journée à se convaincre qu’après sa mission à la cité frontalière, le président allait tenir un meeting à Beni. Était-ce réellement prévu ?
Hélas, pour l’instant, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi n’est pas encore monté sur le podium et n’a fait jusque-là aucun speech sur place. Jusqu’aux heures tardives de ce mercredi, une foule immense était toujours sur place au rond-point, ne sachant que faire ni qui blâmer. Ils sont restés là, entassés et sans aucun respect des gestes barrières.  Doivent-ils rentrer chez eux ? À qui la faute ? Est-ce une erreur du service de protocole ? Était-ce prévu que cela se passe comme ça ? Tout cela est-il dû à une mauvaise communication ?  Plusieurs questions qui resteront probablement sans réponse.

Mais en tout cas, plusieurs habitants ont décidé dès la tombée de la nuit de regagner leurs domiciles. Certains courageux sont encore sur le lieu, espérant que dans les heures qui suivent les autorités pourront s’exprimer afin de fixer l’opinion.

Notons qu’en avril dernier, les manifestations s’étaient intensifiées en ville de Beni. La population avait choisi la rue pour exprimer son ral bol face aux tueries incessantes.  Loin d’être du reste, les élèves et écoliers avaient passé une semaine non-stop en sit- in devant la mairie de Beni pour réclamer la présence du Chef de l’Etat dans la région.

Acte 3 : La Rédaction de CongoRassure suit la situation de près !
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
6 + 17 =


error: Content is protected !!