ActualitéSécurité

Beni – Etat de siège : 13 personnes tuées et plusieurs disparus dans le secteur de Ruwenzori

Congo Rassure Share

Beni – Etat de siège : 13 personnes tuées et plusieurs disparus dans le secteur de Ruwenzori


Par Nicole LufungiCongorassure/Beni 

Ce mercredi 26 mai, est une énième journée des pleurs en territoire de Béni. La soirée d’hier mardi 25 mai 2021, les rebelles de L’ADF ont menés une énième attaque sanglante contre la population civile dans le secteur Ruwenzori, à Beni. C’était pendant les heures vesperales que l’ennemi a mené ses incursions dans les villages de Vuthotholi et Kilingwa tuant ainsi au total 13 personnes dont 6 à Kilingwa.

« Les victimes de Kilingwa ont été exécutées par armes blanches, pendant que ceux de vuthotholi ont été tuées par des coups de feu. L’attaque a duré  plusieurs heures » précise le chef de kisima, un village voisin, Kinava Makutano. La même source confirme que le chef du village Vuthotholi, ainsi que sa femme, ont aussi été tués pendant cette attaque.

Ce bilan demeure provisoire et pourra être revu à la hausse dans les prochaines heures. Les recherches se poursuivent pour retrouver les personnes disparues, à en croire le chef de Kisima.

Un peu plus loin de là, en province de l’Ituri, Kasereka Sivamwenda Gilbert, coordonnateur de l’ONG convention pour le respect des droits humains( CRDH ), a annoncé le lundi dernier la découverte d’une dizaine des corps en putréfaction. Le meurtre de ces dix civils tués dans l’agglomération de Ngubo, à Mambasa, a été attribué également aux rebelles de l’ADF.

Du côté de l’armée régulière, tout s’active de plus en plus et le plan des différentes traques se dessine petit à petit. Pour renforcer les Forces Armées de la République Démocratique du Congo dans l’éradication du phénomène ADF qui continue d’endeuiller la région, une délégation de l’Armée Ougandaise a traversé la frontière entre les deux pays pour une visite de travail le mardi 25 mai 2021.

« L’armée ougandaise est entrée sur le sol congolais dans le cadre d’échanges d’informations, mutualisation des informations », a précisé le lieutenant Antony Mualushayi.

Rappelons que hier dans la soirée, la nouvelle société civile a alerté sur un mouvement suspect des hommes armés observé dans les environs de l’église catholique de Kalembo, sur l’axe Beni-Kasindi toujours, dans le secteur de Ruwenzori.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
36 ⁄ 9 =


error: Content is protected !!