ActualitéSécurité

Beni – État de siège :  » L’état de siège n’est pas une chasse à l’homme, mais une chasse à l’ennemi  » ( Colonel Charles EUTA)

Congo Rassure Share


Beni – État de siège :  » L’état de siège n’est pas une chasse à l’homme, mais une chasse à l’ennemi  » ( Colonel Charles EUTA)


Par Nicole Lufungi –CongoRassure / Beni

Dans la province du Nord-Kivu, ce vendredi 11 juin 2021, le nouvel administrateur du territoire de Beni, nommé par le Président de la République Félix Tshisekedi, a pris ses fonctions à Oicha, chef-lieu du territoire. La cérémonie de remise et reprise s’est faite sous la supervision du chargé de l’administration et logistique au secteur opérationnel SOKOLA1 Grand Nord, le colonel LUMBU.

Quatre jours après l’entrée en vigueur de la deuxième phase de l’état de siège, le colonel Charles EUTA OMEONGA, le désormais nouvel homme fort du territoire de Beni, vient de remplacer à ce poste M. Kasereka Kibwana Donat.

Au nom de toute la population de la juridiction, celui-ci a souhaité la bienvenue ainsi que plein succès à son remplaçant. Il a assuré au colonel Charles EUTA OMEONGA le soutien de la population au dispositif de l’état d’urgence, celle-ci étant impatiente de témoigner des résultats positifs et de la restauration de l’Etat dans sa contrée.

S’exprimant devant la presse et devant les autorités militaires et civiles présentes, l’administrateur militaire a fait savoir que la  mission lui confiée par le chef de l’état est de combattre l’insécurité afin de rétablir l’autorité de l’Etat dans la zone. “C’est une mission que le chef de l’état nous a accordé dans sa vision de pacifier la partie Est du pays” a-t-il précisé, avant de poursuivre “nous demandons à la population de rester calme et de collaborer avec nous, l’état de siège n’est pas une chasse à l’homme mais une chasse à l’ennemi et à tous ses collaborateurs.”

Au delà de son message d’appel à la collaboration, le colonel Euta Omeonga a aussi signifié qu’il serait important de mettre les différends de côté et de privilégier l’intérêt général du peuple et du pays.

Plusieurs questions brûlantes attendent le nouvel administrateur du territoire sur son bureau, notamment la pacification de la région après plusieurs années des massacres et violences ayant coûté la vie à des milliers des habitants du territoire.

Il est important de rappeler que ce remplacement au poste d’administrateur de territoire intervient dans le cadre du dispositif de l’état de siège instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis le 6 mai dernier, dans le but d’en finir complètement avec l’insécurité persistante dans ces deux régions.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 − 3 =


error: Content is protected !!