Société

Beni : « Faute de moyens de survie, certaines femmes mariées déplacées tombent dans l’adultère pour vivre  » (Comité des déplacés)

Congo Rassure Share

Beni : « Faute de moyens de survie, certaines femmes mariées déplacées tombent dans l’adultère pour vivre  » (Comité des  déplacés)


Faute de moyens de survie, certaines femmes mariées vivant dans la ville de Beni au Nord-Kivu et ayant fui les atrocités commises par les groupes armés négatifs, notamment les Forces démocratiques alliées (ADF), actifs dans la région de Beni et de l’Ituri, se livrent à l’adultère pour tenter de nourrir leurs familles .

Beni : " Faute de moyens de survie, certaines femmes mariées déplacées tombent dans l'adultère pour vivre " (Comité des déplacés)

Patient Babilombo, président du comité des personnes déplacées vivant à Beni, a déclaré à Congorassure.cd qu’il a jusqu’à présent documenté au moins six (6) cas d’adultère commis par des femmes mariées en raison du manque de moyens pour répondre à leurs besoins fondamentaux.

Ce dernier informe qu’il y a quelques jours, une femme qui avait trompé son mari sous prétexte qu’elle allait s’occuper d’une personne malade a été surprise chez un homme en train d’accomplir un acte sexuel. Interrogée, elle a avoué qu’elle avait agi ainsi parce qu’elle n’avait aucun moyen de survie, a indiqué notre source.

Ainsi, Patient Babilombo lance un appel au gouvernement central et à leurs partenaires pour venir en aide à ces personnes vulnérables qui vivent difficilement sans aucune assistance de qui que ce soit.

Il faut noter que la ville de Beni accueille plusieurs personnes déplacées provenant de différentes parties du territoire de Beni au Nord-Kivu et même du territoire d’Irumu qui fuient les tueries perpétrées par les combattants ADF.

Par DM Ngovoka, BENI
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 + 1 =


error: Content is protected !!