ActualitéSociété

Beni : La société civile décrète 3 jours de deuil pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité

Congo Rassure Share

Par la Rédaction 

Deux jours après une embuscade meurtrière sur le tronçon très fréquenté de Beni-Kasindi, les organes membres de la société civile décrètent trois jours de deuil pour dénoncer l’insécurité grandissante sur tous les axes routiers de Beni Ville et ceux du territoire portant le même nom.

La société civile exige également une descente, ce vendredi 26 Mars, sur le lieu du drame avec le comité urbain et territorial de sécurité. Selon l’esprit du communiqué publié, l’objet de cette descente sur terrain sera « de faire le constat  avant l’évacuation des épaves sur la chaussée. »

Les organes membres de la société civile appellent aussi les services spécialisés à «mener des enquêtes neutres et crédibles pour que les coupables de ce crime soient connus, et déférer devant les juridictions compétentes. »

Enfin, elles sollicitent une rencontre d’échange avec les comités de sécurité ainsi que le commandement des opérations Sokola 1, le dimanche 28 Mars.

Pour rappel, le mercredi 24 Mars, les rebelles ADF ont tendue une embuscade sur l’axe Beni-Kasindi. Six personnes ont perdu la vie et deux véhicules incendiés.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


error: Content is protected !!