Sécurité

BENI : L’armée présente des combattants ADF et Maïmaï arrêtés au cours de diverses opérations

Congo Rassure Share

BENI : L’armée présente des combattants ADF et Maïmaï arrêtés au cours de diverses opérations


Au lendemain d’une attaque meurtrière attribuée aux combattants des Forces Démocratiques Alliées (ADF) qui a visé l’un des quartiers de la ville de Beni, l’armée congolaise vient de présenter jeudi à la presse une dizaine de combattants ADF et Mai-Mai.

BENI : L'armée présente des combattants ADF et Maïmaï arrêtés au cours de diverses opérations

Parmi eux, deux rebelles ADF capturés aux côtés de cinq (5) de leurs collaborateurs et six (6) Mai-Mai. Parmi ces personnes figurent des civils, pour la plupart des chauffeurs de moto-taxi, arrêtés pour avoir approvisionné les rebelles en vivres et non vivres.

Le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 , le capitaine Antony Mwalushay, a également affirmé que parmi les assaillants figurait l’épouse d’un chef de l’ADF. Ochati Sarah Heleine, 18 ans, épouse d’un des commandants du groupe terroriste ADF depuis deux ans, a été capturée le 4 juin par l’armée régulière lors d’une offensive contre une position ADF dans le territoire de Beni.

« Nos services spécialisés ont mis la main sur trois grands groupes composé des ADF et de leurs collaborateurs dans la région de Beni. Alors vous allez comprendre que les collaborateurs sont tellement en mouvement et ils cherchent des informations et comment ravitailler l’ennemi. Il ya aussi de maï-maï qui commettent des exactions au nom des ADF » a-t-il déclaré.

Parmi le matériel militaire récupéré par les FARDC, le capitaine Antony Mwalushay parle de cinq armes de type AK47, d’un mortier de 60 mm, d’une roquette dès ADF, d’armes blanches et de flèches des Maimai.

Il faut noter que ces membres des forces négatives présentés par l’armée sont accusés d’être les auteurs de plusieurs attaques contre des positions militaires mais aussi contre les populations civiles dans plusieurs agglomérations du territoire de Beni, notamment dans les deux communes de Lume et Bulongo ainsi qu’en secteur de Beni-Mbau. Plusieurs morts, des personnes disparues, des maisons et des véhicules ont été déplorés lors de ces différentes attaques.

KMC
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
9 + 21 =


error: Content is protected !!