ActualitéSécurité

BENI : Le chef de la police au Nord-Kivu lâche, « Beni continue à s’enfoncer à cause de ses enfants et de ses élus »

Le député Kakule Nzaghani alerte sur les tueries des civils et le recrutement forcé des jeunes par le M23
Congo Rassure Share

BENI : Le chef de la police au Nord-Kivu lâche, « Beni continue à s’enfoncer à cause de ses enfants et de ses élus »

Le Chef de la police au Nord-Kivu, ce vendredi 30 avril devant la presse, à la mairie de Beni. Ph: Droits tiers

Par Lwanzo KCongorassure

Le numéro un de la police en province du Nord-Kivu est en séjour en ville de Béni. Venu pour s’imprégner de la situation sécuritaire qui prévaut dans la région Beni-Lubero, le Général Aba Van Ang a été ce vendredi 30 avril par Bakwanamaha Modeste, maire intérimaire de la ville de Beni.

« Je suis venu à Beni parce qu’il m’a été rapporté que les enfants ont investi l’hôtel de ville » a indiqué le Général. Il explique aussi sa venue sur place par le fait que la situation a duré et qu’il est venu pour conscientiser les uns et les autres afin que tout redevienne normal dans la ville.

Pour le Général, il était crucial qu’il vienne sur terrain parce que depuis longtemps, la ville de Beni fait face à beaucoup des problèmes et continue de s’enfoncer chaque jour. « Beni a connu trop des problèmes et trop des morts. Beni continue à s’enfoncer par le fait des enfants de Beni et des élus de Beni » explique-t-il.

Le Général qui appelle tous les parents à ne pas jouer le jeu de l’ennemi, estime que les nombreuses manifestations de ces derniers jours sont « une stratégie de l’ennemi qui voudrait créer un front en interne ».

Monsieur Aba Van Ang explique que la maison est attaquée par les ennemis de l’extérieur et que les parents doivent être très intelligents et très sages. « La maison lutte contre les ennemis extérieurs et nous ne pouvons pas encore avoir un ennemi l’intérieur », interpelle t-ilÀ en croire le Général, les parents doivent comprendre que l’Etat a déjà beaucoup dépensé pour Beni et que dans le budget tout est réorienté vers Beni.

Le chef de la police souligne qu’il est important que la région de Beni soit pacifiée, et pour ça , les parents doivent aider l’Etat et les compatriotes qui se battent sur les différents fronts, à bien faire leur travail. Avant de marteler que «  la RDC doit demeurée une et indivisible. »

Avant de finir, ABA VAN YANG, qui dit considérer les groupes de pression comme des dictateurs, a exhorté ceux-ci aux respect des droits des autres lors de leurs manifestations.  « Les groupes de pression imposent à la société des ville-mortes. Nous devons éviter cela dans la République. Nous sommes entrain de cultiver des petits dictateurs partout. Nous devons mettre un terme à ça. Nous sommes entrain d’aller de mal à pire » a déclaré à la presse, le chef de PNC au Nord-Kivu. 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 − 3 =


error: Content is protected !!