Actualité

BENI : Le conseil de la jeunesse condamne la négligence des alertes de la population par les services de sécurité et de renseignement

Congo Rassure Share

BENI : Le conseil de la jeunesse condamne la négligence des alertes de la population par les services de sécurité et de renseignement


Au lendemain de la mort de six civils suite à l’attaque de la ville de Beni par les rebelles de l’ADF, le conseil urbain de la jeunesse a condamné la négligence des services de sécurité et de renseignement face aux avertissements émis par la population locale.

BENI : Le conseil de la jeunesse condamne la négligence des alertes de la population par les services de sécurité et de renseignement

Dans une déclaration officielle publiée le mercredi 13 juillet 2022, cet organe représentatif de la jeunesse affirme « que 12 heures avant l’attaque et même deux semaines avant, des agriculteurs revenant de leurs champs, ont alerté les forces de sécurité de la présence d’éléments suspects dans la zone ».

En outre, quelques heures avant l’attaque, un cas d’enlèvement a été signalé à Mangolikene. La victime, Kakule Kihutura Eloge, a été utilisée de force comme pisteur par les ennemis pour accéder à la ville en contournant la position militaire avant d’être abattue par les rebelles lors de l’assaut, rapporte le Conseil de la jeunesse urbaine.

Tout en condamnant cette nouvelle attaque rebelle contre la ville de Beni après plusieurs mois de calme, le conseil de la jeunesse urbaine recommande aux services de sécurité d’avoir un esprit patriotique et d’être sensibles aux différentes alertes de la population et de cesser de jouer la défensive mais de traquer l’ennemi jusqu’à son dernier retranchement.

Au total, six civils, dont trois hommes, une femme et deux mineurs, ont été tués lors de cette incursion qui a visé le quartier Rwangoma dans la commune de Beu.

Selon l’armée, par le biais de son porte-parole pour les opérations Sukola 1, le capitaine Antony Mwalushayi, « l’ennemi tentait de faire diversion en vue d’attaquer la prison centrale de Beni Kangbayi et de libérer ainsi des prisonniers ».

Nicole Lufungi, BENI
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =


error: Content is protected !!