ActualitéSécurité

BENI : Les ADF tuent une femme par lapidation et ôtent la vie à une deuxième par balles dans le Secteur Ruwenzori

Congo Rassure Share

BENI : Les ADF tuent une femme par lapidation et ôtent la vie à une deuxième par balles dans le Secteur Ruwenzori


Par Kitsa Musayi Sebastien -Congorassure/Beni

Des rebelles ADF ont multiplié ces dernières semaines des assauts meurtriers dans le secteur de Ruwenzori, en territoire de Beni, au Nord-Kivu. Dans la nuit du dimanche 49 à ce lundi 31 mai, ils ont signé une énième incursion dans la région. Ils ont opéré nuitamment laissant derrière eux deux morts entre KIBANDA et la barrière de péage route de Kathina, à l’ouest de la Commune Rurale de LUME.

L’une des femmes victimes de cette incursion a été ligotée avant d’être tuée par lapidation et l’autre par coup des balles. Ces assaillants ont également incendié trois habitations, avant de quitter les lieux.

«Ils sont venus juste après notre dîner du soir. Ma femme qui se rendait aux toilettes, est subitement tombée entre les mains de ces inciviques » témoigne, psychologiquement abattu le mari d’une des victimes. «Malheureusement, ils ont tiré sur elle. Quand je voulais sortir ils m’ont aussi attaqué. Je me suis sauvé en prenant la fuite». Selon le rescapé, les assaillants étaient habillés en « tenues militaires sans taches».

3 autres personnes ont été blessées par une grenade pendant que les membres de la famille de l’une des victimes voulaient aller montrer la place où devait être enterrée leur, proche tuée. Une personne a par mégarde piétiné la grenade laissée sur la route par l’ennemi, relate un temoin de l’événement.

Cette nouvelle a été aussi confirmée par le Bourgmestre de la Commune Rurale de Lume qui a quand même salué la souplesse des FARDC, qui a permis de limiter les dégâts.

«Nous remercions notre armée pour le travail réalisé en limitant les dégât. Malheureusement, ils sont arrivés en retard juste après la mort de ces 2 femmes » indique-t-il. «  L’armée a aussi sauvé 3 enfants que ces inciviques voulaient emporté en brousse. Et après, elle a aidé ceux qui voulaient aller enterrer une des femmes tuées et qui ont piétiné une mine ou bombe installée sur la route par ces inciviques » relate le bourgmestre.

Signalons que cette nouvelle incursion a provoquée un déplacement massif de la population vers les lieux supposés sécurisés.

Lire également : 

Nord-Kivu / Sécurité : À six jours de la fin de l’état de siège, le nouveau Boss des opérations sokola 1 est déjà à Beni et prêt à prendre ses fonctions

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 − 11 =


error: Content is protected !!