ActualitéJustice

Beni : Répression violente contre les élèves à la mairie, l’auditorat militaire ouvre une information judiciaire

Congo Rassure Share

Beni : Répression violente contre les élèves à la mairie, l’auditorat militaire ouvre une information judiciaire


Par Nicole Lufungi –CongoRassure/Beni 

Consécutivement à l’annonce du chef de l’État lors de son séjour en ville de Beni la semaine dernière, l’auditorat militaire garnison de Beni Butembo vient d’ouvrir une information judiciaire sur le dossier de la répression violente dont ont été victimes les écoliers et élèves lors de leur sit-in à l’esplanade de la mairie en avril dernier.

L’annonce a été faite ce mardi 22 juin. Cette opération judiciaire permettra « d’identifier les infractions commises, réunir les preuves, et si possible identifier les présumés auteurs ». Notons que le lendemain de ces incidents, les élèves réunis au sein du comité des élèves de Beni, avaient déposé une plainte contre le commandant urbain de la police nationale congolaise, le commissaire Supérieur principal François KABEYA, actuellement maire de Goma.

Rappelons que lors des répressions du 30 Avril dernier, les forces de l’ordre avaient fait usage des armes à feu et des bombes lacrymogènes afin de disperser les élèves. 15 d’entre eux s’en étaient sortis avec des blessures et plus de 60 enfants avaient été acheminés dans l’établissement de garde pour mineurs, avant d’être libérer le lendemain.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 5 =


error: Content is protected !!