ActualitéEducation

BENI:Les élèves campent devant la mairie pour exiger le retour de la paix

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

C’est une scène à peine croyable qu’on assiste devant la mairie de Beni depuis le matin de ce 22 avril 2021. Des centaines d’élèves font tranquillement leur cuisine dans l’enceinte de la mairie et disent qu’ils ne quitteront le lieu qu’en contre partie du retour de la paix, de l’arrivée du chef de l’État comme promis et aussi, de la reprise des cours, paralysés par l’insécurité et différentes manifestations.

C’est un sit-in comme on en voit rarement que les élèves et écoliers de Beni, au Nord-Kivu viennent de lancer. En effet, vêtus de leurs uniformes scolaires, et transportant des stocks des repas non cuits, des matelas pour la nuit, des sacs à dos, dont pour certains sont pleins des vêtements de rechange, que ces élèves ont annoncé qu’ils déménageaient tous dans l’enclos de la marie.

Selon les jeunes manifestants, ce sit-in est une façon pour eux d’exprimer leur ras-le-bol face à la situation sécuritaire chaotique dans la ville et territoire de Beni. Ces jeunes qui exigent le retour de la paix pour comme l’une des conditions pour qu’ils regagnent leurs domiciles, disent attendre également que le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo foule le sol de Beni, comme il a promis à plusieurs reprises.

Présent parmi les manifestants, Jason Katya, président du parlement d’enfants Beni, joint au téléphone par Congorassure, explique qu’ils sont à la mairie parce que tout simplement ils se sentent isolés et délaissés par Kinshasa. «  Nous allons camper ici jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. Nous avons malheureusement la nette impression d’être oubliés et délaissés par Kinshasa. Nous avons demandé au président d’être à Beni, il n’est pas venu. Nous l’attendrons ici devant la mairie jusqu’à ce qu’il se décide de venir » déclare t-il.

Ce représentant des enfants en ville de Beni, exhorte à toutes les autorités de développer en eux l’esprit de patriotisme est de sacrifice. « Les autorités devraient être prêtes à prendre des risques pour le peuple qu’elles dirigent et qui les a choisies. La responsabilité vient toujours avec des sacrifices » interpelle t-il.

À la question de savoir quand les jeunes manifestants pourront rentrer chez eux, Jason Katya renseigne « qu’une fois seulement la paix rétablie et que les élèves et écoliers auront la garantie de poursuivre leurs études dans la quiétude, il regagneront calmement leurs maisons. »

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 − 24 =


error: Content is protected !!