Société

BUKAVU : Six mois seulement après sa construction, le mur du minaret de la grande mosquée s’affaisse

Congo Rassure Share

BUKAVU : Six mois seulement après sa construction, le mur du minaret de la grande mosquée s’affaisse


Un drame a été évité de justesse dans le fief de la province du Sud-Kivu, la ville de Bukavu. Alors que la construction de la grande mosquée de la ville n’est pas encore terminée, un affaissement d’un mur a été observé sur le site.

BUKAVU : Six mois seulement après sa construction, le mur du minaret de la grande mosquée s'affaisse

Il s’agit de l’affaissement du mur porteur du minaret de la grande mosquée, rapportent des sources locales. Selon ces sources, ce défaut de construction est enregistré seulement six mois après sa construction. Heureusement, une tragédie a été évitée de justesse, car, expliquent-elles, lorsque cela s’est produit, le mur s’est juste effondré et n’est pas tombé complètement sur quelqu’un.

Du côté des autorités locales, l’on déplore la situation. Le maire de la ville de Bukavu a appelé les habitants à toujours faire recours aux experts en construction et de s’assurer qu’ils maîtrisent bien leur travail. Par ailleurs, l’autorité urbaine recommande aux ingénieurs et maçons de respecter les normes du génie civil.

BUKAVU : Six mois seulement après sa construction, le mur du minaret de la grande mosquée s'affaisse

Il faut noter que la ville de Bukavu est confrontée à plusieurs constructions anarchiques dont certaines, lorsqu’elles se sont effondrées, ont eu à causer d’énormes dégâts matériels et des pertes en vies humaines. A plusieurs reprises, les acteurs de la société civile ont dû interpeller les autorités urbaines et provinciales sur cette question, appelant ces dernières à être beaucoup plus attentives au respect des normes de construction, surtout au vu du relief de la ville de Bukavu.

La Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 − 9 =


error: Content is protected !!