Actualité

Butembo : Accusé de plusieurs maux, le colonel Richard Mbambi blanchi par la hiérarchie de la Police

Congo Rassure Share


Butembo : Accusé de plusieurs maux, le colonel Richard Mbambi blanchi par la hiérarchie de la Police


Par Martin LekuCongoRassure/Butembo

Après près de cinq mois d’enquêtes sur son dossier,  le commissaire supérieur Richard Mbambi Kingana Kita Bakulu vient d’être blanchi des charges pesant contre sa personne.

L’annonce est contenue dans une correspondance de l’inspecteur général de la Police National Congolaise (PNC, le commissaire divisionnaire Raus Chaume Munkutu Ngwashi, adressée au commissaire général de la Police le 7 Avril 2021, puis rendue publique ce lundi 17 mai 2021.

« Conformément aux dispositions du statut du personnel de carrière de la police nationale qui n’autorise pas la suspension excédant trois mois, la responsabilité vous incombe de le remettre dans ses fonctions ; ou dans le cadre de la mise en place à venir, lui chercher une affectation ailleurs, étant donné qu’il a duré plus de cinq ans à ce même poste », renseigne ce document.

Le commandant de PNC ville de Butembo, au Nord-Kivu, faisait objet des enquêtes suite à plusieurs accusations portées contre sa personne.

Pour bien mener les enquêtes, le colonel Richard Mbambi Kingana avait été temporairement suspendu de ses fonctions de commandant urbain de la police, le 28 décembre 2021.

Cet officier de la PNC a été accusé  d’insubordination et d’avoir organisé une réception des enfants de ses voisins en son domicile le 25 Décembre 2021. Cet acte a été jugé par sa hiérarchie de violation des mesures barrières contre la Covid-19.

Il lui a été également reproché l’extorsion d’une parcelle ainsi que le manque de collaboration avec ses adjoints et avec les autorités politico-administratives de la ville de Butembo.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 + 27 =


error: Content is protected !!