Sécurité

Butembo : Ce ras-le-bol de la société civile après le meurtre de deux personnes en commune de Bulengera

Congo Rassure Share

Butembo : Ce ras-le-bol de la société civile après le meurtre de deux personnes en commune de Bulengera


Deux cas de meurtre des civils ont été notifiés en ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, la nuit de dimanche à ce lundi 19 septembre 2022. Ces incidents mortels ont commis par des présumés bandits en commune de Bulengera. La société civile de cette partie de la ville exprime son ras-le-bol face à la résurgence d’insécurité.
Butembo : Ce ras-le-bol de la société civile après le meurtre de deux personnes en commune de Bulengera
Ce ras-le-bol de la société civile après le meurtre de deux personnes en commune de Bulengera

Le premier cas s’est produit au quartier Kyaghala, en cellule Mulemya. La victime du nom de Paluku Vusongera Gerlance, membre de l’Association de Taxi Motos et Véhicule a été exécutée par arme blanche par ses bourreaux. Son corps a été abandonné quelques mètres de domicile.

Le deuxième a eu lieu au quartier Mamesi-Bonzo. Mayahi Kindiathe, chef de cellule de Kangothe a été criblé de balles par des personnes porteuses d’armes à feu. D’après les témoins, cette tuerie serait planifiée par ces opérants nocturnes. Ces drames se sont déroulés aux environs de 22heures locales.

John Kameta, président de la société civile de Bulengera déplore ce qu’il appelle persistance d’insécurité dans cette municipalité. Il accuse les autorités locales d’être incapables de sécuriser la population avec ses biens.

« Plus d’une semaine, la situation sécuritaire en commune de Bulengera est très critique. Parce qu’au cours d’une semaine, nous venons de perdre deux personnes tuées sauvagement. C’est quelque chose que la société civile condamne avec toute dernière énergie. Mais depuis un certain temps, nous avons senti une faiblesse en outrance du fait que les bandits semblent opérer en toute quiétude », fustige cet acteur des forces vives.

En moins d’une semaine, trois personnes ont été tuées en ville commerciale du Nord-Kivu, en commune de Bulengera. Outre les pertes humaines, plusieurs biens de valeur ont été également emportés par des bandits.

Martin Leku

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 4 =


error: Content is protected !!