ActualitéSécurité

Butembo : Des jeunes adoptent une démarche pacifique pour réclamer le départ de la Monusco

Congo Rassure Share

Par Martin Leku 

Sixième journée des manifestations anti-Monusco, les activités socio-économiques ont partiellement tourné en ville de Butembo, au Nord-Kivu, ce samedi 10 avril 2021.

Sur les boulevards Joseph kabila, Julien Paluku et Denis Paluku, des mouvements des personnes étaient presque comme à l’accoutumée. Au marché central et dans quelques avenues environnantes, les marchands et clients étaient visibles.

La plupart des acheteurs sont venus se procurer des vivres  car plusieurs parmi eux craignent une éventuelle prolongation des journées sans activités jusqu’à la semaine prochaine.

Les boucheries et charcuteries ont fonctionné normalement et certaines agences de transport ainsi que des stations de vente des carburants ont partiellement repris les activités.

Cependant, les boutiques, magasins, galeries, officines pharmaceutiques, alimentations sont restés fermés. Situation similaire pour les maisons de télécommunication, des sociétés de micro-finance et banques.

Le transport en commun était quasi inopérationnel. Les activités scolaires et académiques étaient également paralysées.

La sixième journée sans activités en ville de Butembo, a connu un calme généralisé.
Ce même samedi, le Club des Jeunes en Action pour les Droits Humains a initié une pétition pour le départ de la mission onusienne. Ces jeunes motivent leur position par la répression policière dont sont victimes les manifestants. Cette pétition devra atteindre 100 mille signatures pour qu’elle soit déposée à l’Assemblée Nationale.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =


error: Content is protected !!