ActualitéSécurité

BUTEMBO : Grâce à une collaboration MONUSCO-UNPC, la presse outillée sur les méthodes de communication et d’information durant l’état de siège

Congo Rassure Share


BUTEMBO : Grâce à une collaboration MONUSCO-UNPC, la presse outillée sur les méthodes de communication et d’information durant l’état de siège


Par Martin Leku –CongoRassure /Butembo

En plein dispositif de l’état de siège au Nord-Kivu, Les journalistes de Butembo et environs ont été formés ce samedi 5 juin sur les méthodes à adopter pour informer objectivement sur l’actualité politique, et rapporter fidèlement les faits et gestes du gouvernement.

Plusieurs journalistes ont pris part cette formation de capacitation sur leurs rôles à jouer pendant l’état de siège proclamé par le chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshieskedi.

Cet échange d’une journée s’est déroulé dans les locaux de la coordination sous-provinciale des écoles conventionnées catholiques, située à Kitatumba. Celui-ci a été organisé par la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) en collaboration avec l’Union Nationale de la Presse du Congo, UNPC Butembo.

A cette occasion, plusieurs thèmes ont été au menu dont celui relatif au comportement des professionnels des médias pendant l’état de siège.

Le professeur Kahindo Muhesi Augustin, l’un des facilitateurs de cette formation, a insisté sur le rôle que les journalistes doivent jouer pendant cette période tout aussi complexe qu’exceptionnelle.

« Pour accompagner ce changement, la presse a un grand rôle à jouer. Parmi ces rôles là, premièrement la presse doit informer objectivement sur ce qui se passe, sur l’actualité politique sur les faits et gestes du gouvernement par rapport à l’état de siège. Mais en même temps la presse doit sensibiliser. »

Kahindo Muhesi souligne qu’à part la sensibilisation de la population, la presse doit aider la population à mieux comprendre ce nouveau dispositif juridique et administratif qu’est l’état de siège et doit également aider la population à se l’approprier.

Rachidi Amuri Kasongo, président de l’UNPC section de Butembo qui a exposé sur la responsabilité sociale du journaliste, a demandé aux journalistes à se méfier des rumeurs pendant cet état de siège. Pour lui, les journalistes doivent mettre un accent particulier sur leur propre responsabilité tout en respectant la déontologie et de l’éthique.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
26 − 13 =


error: Content is protected !!