ActualitéSécurité

Butembo : Retour sur la deuxième journée sans activités pour réclamer le départ de la MONUSCO

Congo Rassure Share

Par Martin Leku 

Les manifestations réclamant le départ de la Monusco se sont poursuivies ce mardi 6 avril 2021.  Aucune activité socio-économique, scolaire ou encore académique ne s’est déroulée normalement durant cette deuxième journée.

Plusieurs strates de la société semblent, malgré elles, obéir à l’appel des certaines associations de Butembo-Lubero. Celles-ci ont appelé la population locale à observer 10 jours successifs sans activités pour réclamer le départ de la Monusco de la région Nord de la province.

Pour ce jour, des mouvements des personnes ont été timidement perceptibles dans les grandes artères de la ville de ville dès 8 heures locales.

Sur le boulevard Joseph Kabila, la circulation était loin de se déroulée normalement, comme à l’accoutumée. Même constat fait sur rues Julien Paluku et Denis Paluku.

Au marché central, quelques vendeurs des légumes, des céréales, des poissons et d’autres produits agricoles ont par contre répondu présent, et ont pu écouler une partie de leurs marchandises.

Les boutiques, les magasins, les pharmacies ainsi que les galeries sont reste fermés. Situation similaire dans les maisons des télécommunications, les sociétés de micro-finance, les banques et les stations de service.

Par ailleurs, certains manifestants ont barricadé la route allant vers Mutsanga au niveau du pont de Cinquantenaire, en commune de Bulengera. Ils ont systématiquement arrêtés tous les usagers passés par leur barrière temporaire avant de leur permettre de poursuivre leur route, et ce, en contre-partie d’une certaine somme d’argent.

Plusieurs témoins ont fait état de la même pratique sur le boulevard, à la hauteur de Furu, au nord de la ville, en commune de Vulamba.

Vers ce côté de la ville, quelques manifestants s’en sont pris aux conducteurs des taxis qui fonctionnaient en clandestinité. Leurs engins étaient libérés après paiement des quelques sous.

Sur l’axe de l’aérodrome de Rughenda, au rond-point Kitulu, plusieurs personnes disent avoir mis la main à la poche pour se frayer un passage.

Dans la partie Sud de Butembo,vers Njiapanda, en commune de Mususa, des croix ont été placées dans plusieurs carrefours.

Ce même mardi, les mouvements citoyens Lutte pour le Changement (Lucha) et Anti-Gang ont organisé une marche pacifique pour exiger le départ de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo, des agences du système de l’ONU et des ONG internationales dans la région du grand Nord-Kivu.

Des militaires des FARDC et des éléments des forces de l’ordre ont été placés dans presque tous les coins de la ville pour palier à tous débordements.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
20 + 23 =


error: Content is protected !!