ActualitéSanté

COVID-19: Le Ministre de la Santé note une légère hausse de cas de contamination et invite ses pairs à participer à la campagne de vaccination

Congo Rassure Share


COVID-19: Le Ministre de la Santé note une légère hausse de cas de contamination et invite ses pairs à participer à la campagne de vaccination


Par Lwanzo K.Congorassure/Kinshasa 

Le cumul des cas a été de 30 757, dont 30 756 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 779 décès (une létalité de 2,5%) et 27 603 personnes guéries (87%), au 19 mai 2021. Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a de ce fait noté une légère hausse de contamination.

Le docteur Jean-Jacques Mbungani explique que cette nouvelle hausse est due à plusieurs raisons, notamment «l’exposition aux variants étrangers, l’absence d’immunité collective vaccinale relâchement sur l’observance des gestes barrières. »

Etant donné l’existence de tous les facteurs d’aggravation, le Ministre de la Santé insiste sur « l’impératif d’un appel au renforcement de la vigilance à la population congolaise. »

En ce qui concerne la campagne de vaccination lancée le 19 avril dernier, Jean-Jacques Mbungani annonce que la plus part des sites choisis pour la vaccination, sont opérationnels. « 104 sur les 498 sites planifiés de vaccination sont, à ce jour, fonctionnels. Seule la province du Lualaba n’a pas encore débuté avec la vaccination » indique le Dr Mbungani.

Selon lui,  au 30ème jour de la campagne, 14 310 personnes ont déjà été vaccinées. « Malgré la rétrocession des doses au système COVAX, le pays dispose de 384 000 doses en stock et 50 000 doses reçues du Gouvernement indien » annonce-t-il.

Le Ministre de la Santé annonce qu’actuellement l’une des priorités de son ministère, est de renforcer la communication sur la campagne de vaccination anti-Covid. L’objectif est d’arriver à vacciner le plus de citoyens possible et de rendre opérationnels tous les sites de vaccination prévus.

C’est dans ce même cadre que le ministère de la santé prévoit le recrutement d’un expert en infodémie pour « lutter contre les fausses informations afin d’appuyer la communication sur la vaccination. »

Enfin, le Ministre de la Santé, le docteur Mbungani invite ses collègues membres du Gouvernement, les Parlementaires, les influenceurs, les relais communautaires volontaires à participer à la campagne de vaccination dans le but d’atteindre le niveau d’immunité collective nécessaire pour stopper la progression de la pandémie en RDC.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
2 × 20 =


error: Content is protected !!