Santé

Covid-19 : Troisième vague de la pandémie, le test sera gratuit à Goma et aux postes frontaliers annonce SAMA Lukonde

Congo Rassure Share


Covid-19 : Troisième vague de la pandémie, le test sera gratuit à Goma et aux postes frontaliers annonce SAMA Lukonde 


Par Daudi Amin –CongoRassure / Nord-Kivu

En République Démocratique du Congo, les autorités sanitaires ont annoncé la troisième vague de la pandémie du coronavirus au vu de la recrudescence des nouveaux cas dans les structures sanitaires du pays, principalement, celles de Kinshasa. Seulement le samedi dernier, 406 nouveaux cas ont été listés, dont 398 dans la capitale RD Congolaise.

À Goma, dans la partie Est du pays, où le chef du gouvernement séjourne, les autorités craignent l’augmentation exponentielle des malades suite aux mouvements et à la proximité observés lors du déplacement de la population fuyant l’éruption du volcan Nyiragongo.

Pour faciliter la détection des nouveaux cas et minimiser le risque d’expansion, mais également pour éviter à la population de débourser de l’argent en cette période difficile qu’elle traverse, le gouvernement national a décidé de rendre le test de Covid-19 gratuit pour cette population sinistrée, dont une partie importante exerce le commerce avec le Rwanda voisin. 

L’annonce a été faite par le Premier Ministre Sama Lukonde, lors de sa conférence de presse tenue l’avant-midi de ce lundi 7 juin, avant de quitter la ville de GOMA pour Bukavu, au Sud-Kivu.

«Nous pensons que nous entamons la troisième vague » a prévenu le Premier Ministre, en soulignant qu’en RDC il y a particulièrement trois variants, notamment « celui de l’Afrique du Sud, du Brésil et celui  de l’Inde. »

Le Premier Ministre Sama Lukonde Jean Michel a indiqué que plusieurs mesures vont être prises, parmi lesquelles, la gratuité du test Covid-19. « Ce dernier sera désormais gratuit à la frontière à Goma et les résultats disponibles dans les prochaines 15 minutes. »

Ceci pourra permettre à la population qui vit des activités transfrontalières d’être soulagée pour relancer l’économie de la province déjà affectée par l’éruption du volcan Nyiragongo le mois dernier. Et permettre à la population du Nord-Kivu de se protéger contre la propagation de la troisième vague de la covid-19, dont la ville de Kinshasa est déjà l’épicentre.

À en croire le Premier Ministre, cette mesure, une fois rendue officielle, pourra être étendue aux postes frontaliers de la RDC. « Nous sommes regardants vis-à-vis de nos postes frontaliers quant aux tests qui doivent être faits pour toutes les personnes qui regagnent le pays, les nationaux  et les étrangers » a déclaré Sama Lukonde.

Le chef du gouvernement a souligné qu’il y a eu une série d’échanges avec la Task Force de la riposte contre le Covid-19. «Nous avons levé l’option de procéder aussi désormais à des tests rapides pour toutes personnes qui vont franchir nos postes frontaliers » a annoncé M. Lukonde, en indiquant que c’est le gouvernement qui prendra tout en charge.

Pour rappel, les derniers chiffres de ce dimanche 6 juin rendus public l’avant-midi de ce lundi font état de 136 nouveaux cas confirmés, dont 125 à Kinshasa, 7 au Sud-Kivu, 3 au Nord-Kivu  et  1 au Kongo Central.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 ⁄ 1 =


error: Content is protected !!