ActualitéEducation

Début de l’identification des enseignants nouvelles unités au Nord-Kivu

Congo Rassure Share

Début de l’identification des enseignants nouvelles unités au Nord-Kivu


Une mission du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique « EPST » séjourne dans la province du Nord Kivu pour superviser l’identification des enseignants Nouvelles Unités en vue de leur mécanisation et budgétisation par le gouvernement congolais.

Début de l’identification des enseignants nouvelles unités au Nord-Kivu

Cette opération, qui se déroule sur l’ensemble du territoire national, durera 15 jours. La mission de supervision est dirigée par le directeur de cabinet du ministre de l’EPST Tony Mwaba qui a échangé mardi 25 janvier 2022 avec les autorités militaires du Nord-Kivu.

« Nous sommes à Goma à la demande de son excellence le ministre pour superviser la grande opération d’identification des nouvelles unités au sein de l’EPST, cela fait suite aux travaux de Mbwela où le banc syndical et le gouvernement se sont engagés dans cette opération. Les équipes sont déjà au travail, c’est pourquoi nous sommes venus à Goma pour nous assurer que tout se passe bien », a déclaré Eddy Bantu, Directeur de Cabinet du Ministre congolais de l’éducation.

Il a également annoncé des sanctions sévères pour ceux qui tenteront de monnayer cette opération qui est gratuite. “Les échos que nous avons, font état d’une monétisation qui est faite par les équipes chargées de l’identification, ce qui n’est pas bon parce que ce travail doit être fait gratuitement et les missionnaires sont payés par le gouvernement. Dans le cadre de la lutte contre les antivaleurs prônée par le ministre Tony Mwaba, toutes les dénonciations seront recueillies et des sanctions seront prises. Nous voulons que cette opération se passe bien au Nord-Kivu pour que la suite, c’est-à-dire la mécanisation et la budgétisation des enseignants, puisse se faire”.

Ainsi, tous les enseignants NU sont appelés à aller se faire identifier.    La Direcab du ministre de l’éducation pourra également profiter de son séjour au Nord-Kivu pour recueillir les doléances et les problèmes concernant le secteur de l’EPST dans les provinces afin de voir au niveau central ce qui peut être fait pour que ce secteur ne souffre d’aucune faille.

Par Pacheco kavundama
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 × 19 =


error: Content is protected !!