Société

Décès de Djuma Balikwisha : Julien Paluku, Jonas Kasimba, Carly Nzanzu… regrettent le départ d’un homme pragmatique et conciliant

Congo Rassure Share

Décès de Djuma Balikwisha : Julien Paluku, Jonas Kasimba, Carly Nzanzu… regrettent le départ d’un homme pragmatique et conciliant


Djuma Balikwisha n’est plus. Cet homme politique originaire du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, a rendu son dernier souffle dans la soirée du 1er août 2022.
Décès de Djuma Balikwisha : Julien Paluku, Jonas Kasimba, Carly Nzanzu... regrettent le départ d'un homme pragmatique et conciliant
Le ministre provincial honoraire et ancien député national DJUMA Balikwisha de son vivant. ©Droits tiers.

A l’annonce de son décès, plusieurs messages de condoléances ont afflué de partout, notamment des notables de Beni-Butembo et des hommes politiques natifs du Nord-Kivu où il a longtemps occupé des fonctions de premier plan.

C’est le cas du ministre de l’Industrie et ancien gouverneur du Nord-Kivu qui regrette le départ prématuré de l’un de ses anciens proches collaborateurs. « Repose en paix Honorable DJUMA BALIKWISHA. Je vous ai connu depuis l’AFDL en 1997 et ensuite comme mon ministre provincial en charge respectivement des Mines, du Plan et du Budget. Toujours pragmatique, inventif mais aussi conciliant. Condoléances à la grande famille des élus et à celle de BASHU » a écrit Julien Paluku.

D’autre part, le business man et homme politique Jonas Kasimba a déclaré que c’est un jour triste et sombre pour tout le monde. D’après lui, « aujourd’hui est un jour de nuit, un jour sans nom et sans éclair ». «  La chefferie de Bashu ne cesse de pleurer. DJUMA BALIKWISHA quitte cette terre après une courte maladie après l’assassinat du mwami Abdalatif son père et sa mère, nos condoléances à sa famille. »

« Quelques jours après la mort des parents de l’honorable honoraire Djuma Balikwisha tués sauvagement à bashu,ce dernier vient de rendre l’âme.Paix à son âme et nos condoléances à la famille Balikwisha et à la chefferie de Bashu » a de son côté réagi le gouverneur en sursis du Nord-Kivu, Carly Nzanzu.

Feu Djuma Balikwisha était également député national et président du caucus des députés nationaux du Nord-Kivu lors de la législature de 2011. Il décède à peine deux semaines après l’assassinat de son père, Abdalatif Patanguli, et celui de sa mère par des hommes portant des armes blanches non autrement identifiés à Isale-Bulambo, chef-lieu de la chefferie de Bashu, à l’est de Butembo (Nord-Kivu).

KMC, Kinshasa

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 × 4 =


error: Content is protected !!