Actualité

Deux ministres auditionnés à l’Assemblée nationale dans l’affaire des 16 millions USD destinés aux intervenants du Tenafep

Congo Rassure Share

Deux ministres auditionnés à l’Assemblée nationale dans l’affaire des 16 millions USD destinés aux intervenants du Tenafep


La commission mixte de contrôle économique, financier et budgétaire (ECOFIN) et socio-culturel de l’Assemblée nationale a auditionné lundi le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba ainsi que le ministre des Finances, Nicolas Kazadi.

Deux ministres auditionnés à l'Assemblée nationale dans l'affaire des 16 millions USD destinés aux intervenants du Tenafep

Les deux membres du gouvernement étaient appelés à fournir des réponses sur la question du non-paiement de la prime des intervenants du test national de fin d’études primaires (TENAFEP) des deux dernières éditions, notamment celles de 2020 et 2021.

S’adressant à la presse à l’issue de son audition, le ministre Tony Mwaba a déclaré : « Vous le savez tous, surtout en ce qui concerne l’édition 2021. M. Jules Alingete avait crié à un moment donné qu’il y avait un détournement de 16 millions USD, maintenant l’heure de la vérité a sonné, l’Assemblée nationale vient de récupérer la situation en main », faisant ainsi référence à la polémique qui l’oppose au chef de l’IGF à ce sujet et qui a défrayé la chronique les jours passés.

Ce membre du gouvernement espère que dès lors il vient de présenter la « vraie » situation et les listes de tous les intervenants qui n’ont pas encore été payés, tous les acteurs de la chaîne de dépense pourront également être entendus à l’Assemblée nationale pour expliquer « pourquoi ces fonds n’ont pas été payés et où sont passés les fonds destinés au paiement des intervenants des éditions Tenafep 2020 et 2021 ».

Parallèlement, des sources à l’Assemblée nationale, CONGORASSURE.CD apprend qu’au-delà des deux ministres entendus, notamment le ministre de l’EPST et son collègue des Finances, le ministre du Budget qui est en mission, pourrait également être entendu dans les prochains jours.

Cette audition intervient alors qu’il pèse sur le ministère de l’EPST le soupçon  de détournement de 16 millions USD destinés effectivement aux intervenants du tenafep.

La Rédaction
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 12 =


error: Content is protected !!