Justice

Dossiers Matata Ponyo: L’ancien Premier Ministre sera auditionné par une commission spéciale en prélude à la décision du Sénat

Congo Rassure Share

Dossiers Matata Ponyo: L’ancien Premier Ministre sera auditionné par une commission spéciale en prélude à la décision du Sénat


Par Lwanzo K. –CongoRassure/ Kinshasa

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de la plénière de ce vendredi 4 juin à la chambre haute du parlement, dont l’épineuse question de la levée de l’immunité de l’ancien Premier Ministre et Sénateur Matata Ponyo et celle de la sénatrice Ida Kamonji, à l’époque à la tête de la société d’aménagement et de la gestion du Parc.

La plénière a examiné le réquisitoire du Procureur général près la Cour Constitutionnelle au sujet du dossier Bukanga Lonzo. Celui-ci a adressé une correspondance aux sénateurs demandant leur autorisation pour entamer des poursuites judiciaires contre Matata Ponyo et Ida Kamonji à qui il est reproché de n’avoir pas dénoncé «la gestion chaotique » du projet du parc Bukangalonzo.

Ce requisitoire qui se réfère à l’enquête menée par l’Inspection Générale des Finances, désigne l’ancien chef du gouvernement comme étant l’auteur intellectuel de la débâcle du projet. Il lui est également reproché l’utilisation opaque des ressources car 83% de fonds décaissés, l’ont été au profit des comptes du partenaire sud-africain et de ses filiales logés en Afrique du Sud, ainsi qu’au profit de la société MIC Industries.

A l’issue de la plénière de ce vendredi, les sénateurs ont décidé en majorité de la mise en place d’une commission spéciale. Celle-ci aura comme mission d’auditionner le sénateur Matata Ponyo avant que la plénière ne décide si elle va autoriser les poursuites ou pas.

Rappelons que les deux dernières demandes de levée d’immunité de l’un comme de l’autre s’étaient révélées infructueuses, le Sénat considérant Matata Ponyo comme justiciable devant la Cour Cassation et non la cour constitutionnelle.

Le procureur était revenu à la charge, expliquant à la chambre haute clairement que les deux n’étaient pas poursuivis pour des actes commis en leur qualité de sénateurs, mais plutôt pour les actes commis en qualité de Premier ministre pour Augustin Matata Ponyo et Directrice générale pour la sénatrice Ida Kamonji.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 + 8 =


error: Content is protected !!