ActualitéEconomie

ÉCONOMIE : Le Ministre de l’Economie décide du rabais de plusieurs produits surgelés à Kinshasa

Congo Rassure Share


ÉCONOMIE : Le Ministre de l’Economie décide du rabais de plusieurs produits surgelés à Kinshasa


Par Lwanzo K. –CongoRassure/Kinshasa

En vue d’alléger le coût de la vie de la population kinoise, le ministère de l’Economie nationale a partagé au cours du conseil des ministres du vendredi 25 juin, une nouvelle grille tarifaire des produits surgelés.

Dans la nouvelle grille telle que présentée par le Ministre, les cuisses de poulet passent à moins de 10 USD par carton de 10 kilos contre 21 USD tarifé actuellement sur le marché. Pour le poulet entier, le prix est désormais fixé autour de 10 USD par carton de 10 kilos contre 28 USD. La population déboursera autour de 15 USD par carton de 10 kilos contre 22,70 USD pour les côtes de porc. Et pour les Chinchards 16+, le prix tournera autour de 17 USD par carton de 30 kilos contre 42,90 USD pratiqué.

Le Ministre de l’Économie Nationale Jean Marie Kalumba, a déclaré devant ses pairs que cette décision est consécutive à une série des concertations organisées avec les opérateurs œuvrant dans le secteur des produits surgelés. Le but poursuivi selon lui, est “de nettoyer la structure des prix de ces produits de grande consommation pour aboutir au prix juste”. Celui-ci insiste sur le fait que les incohérences n’ont fait l’objet d’aucune contestation par les opérateurs du secteur lors des différentes rencontres.

Il est à noter que le nouveau tableau a reçu l’approbation du conseil des ministres, qui a décidé de prendre d’autres mesures accompagnatrices pour soutenir ces décisions de rabais, À savoir :

    • L’application des prix issus des concertations entre le Ministre de l’Économie Nationale et les opérateurs économiques du secteur des produits surgelés ;
    • Une mission urgente sera dépêchée en Belgique auprès de la société PLUVERA en vue de vérifier les valeurs FOB des volailles exportées à destination de la RDC ;
    • La levée des barrières routières irrégulières qui surchargent les prix des produits de première nécessité ;
    • La rationalisation des prélèvements parafiscaux dans la structure des prix des produits de première nécessité ;
    • La redynamisation du Comité de suivi des prix des produits de première nécessité pour un suivi de proximité ;
    • L’application scrupuleuse de la règlementation sur les services habilités à exercer aux frontières conformément au Décret-Loi en vigueur ;
    • L’extension des travaux de rationalisation des structures des prix aux autres denrées alimentaires produits localement.
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 × 25 =


error: Content is protected !!