ActualitéPolitique

EDUCATION: Le SYECO/Butembo encourage le procès contre le Ministre Willy Bakonga (Communiqué)

Congo Rassure Share

Par Congo Rassure

Le secrétariat urbain du syndicat des enseignants du Congo de Butembo au Nord-Kivu, demande au Président de la République Félix Tshisekedi, de préconiser les poursuites judiciaires contre le Ministre Willy Bakonga. Il l’a fait savoir dans un communiqué de presse publié ce 3 février 2021.

Dans ce communiqué, le secrétariat du SYECO/Butembo accuse le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et Technique d’avoir marqué son mandat par la création de plusieurs écoles fictives, par un listing des agents fictifs et détournements des fonds alloués à l’éducation. Le secrétariat urbain du SYECO se réjouit que les services techniques de l’EPST, l’inspection et le SECOPE, soient également dans les viseurs de la justice. “Toutes les accusations portées contre ces gens sont fondées. Depuis longtemps le SYECO était en possession d’un nombre important des agents fictifs”, avance t-il. Selon lui, il n’attendait que le moment propice pour rendre publique les données à sa possession. Pour celui-ci, dans la province éducationnelle Nord-Kivu 2, il y aurait 46 agents fictifs. “ À Butembo il y a 8 agents fictifs, à Beni-ville 4, Beni-territoire 16 et 19 à Lubero” clame t-il.

Pour mettre les choses au clair, le SYECO/Butembo recommande la constitution urgente d’une commission d’enquête composée de tous les partenaires de l’éducation, à savoir les associations des parents, la société civile, les syndicats, la division, l’inspection, le SECOPE.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 1 =


error: Content is protected !!