Actualité

Élections de 2023 : « Joseph Kabila est frappé d’inéligibilité constitutionnelle » (André Mbata)

Congo Rassure Share

Élections de 2023 : « Joseph Kabila est frappé d’inéligibilité constitutionnelle » (André Mbata)


Devant la presse à Kinshasa, André Mbata est revenu ce samedi sur la question de la probable candidature de l’ancien président Joseph Kabila à la magistrature suprême. Selon ce cadre du parti au pouvoir et deuxième personnalité à la chambre basse du parlement, le président honoraire ne pourra plus se représenter, car “la loi ne le lui permet pas”.

 

André Mbata a affirmé qu’en 2023, l’ancien Chef de l’État, Joseph Kabila Kabange, « est frappé d’inéligibilité constitutionnelle, selon l’article 220, qui stipule que les dispositions intangibles ne sont susceptibles d’aucune modification, notamment le mandat du Chef de l’État ».

« Ce qui veut dire que Joseph Kabila est inéligible dans le contexte actuel, à moins de renaître sous une nouvelle identité », a-t-il dit, contredisant plusieurs fidèles à Joseph Kabila qui mettent sur la place publique le débat sur la possibilité pour le Président honoraire de la République de se porter candidat en 2023.

Le premier vice-président du bureau de l’Assemblée Nationale a aussi demandé au parti de Joseph Kabila et à son regroupement politique à « s’organiser pour préparer un autre candidat ».

En réunion stratégique les mois passés, Joseph Kabila qui est devenu actif au niveau de son Parti, le PPRD, a appelé ses lieutenants à s’organiser pour l’organisation du congrès au mois de juin.

Certains caciques de son Parti ne jurent que par sa représentation à la présidentielle de 2023.

Daudi Amin
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
9 + 6 =


error: Content is protected !!