Politique

Élu gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu veut faire de cette province une « vraie puissance agricole et économique » du pays

Congo Rassure Share

Élu gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu veut faire de cette province une « vraie puissance agricole et économique » du pays


La province du Kongo Central a un nouveau gouverneur. A l’issue du second tour qui a opposé Guy Bandu à Nefertiti Ngudianza Kisalu, le premier a été élu à la tête de l’exécutif provincial.

Élu gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu veut faire de cette province une "vraie puissance agricole et économique" du pays

Sur les 41 représentants provinciaux qui ont pris part au vote dans l’hémicycle, Guy Bandu, qui était le ticket de l’Union sacrée de la nation, a obtenu 33 voix tandis que son adversaire a obtenu le soutien de 8 députés provinciaux.

Dans son programme, le nouveau gouverneur qui dit avoir déjà discuté avec plusieurs couches de la population sur les difficultés de la province du Kongo Central, notamment son état des lieux, dit avoir pris le temps d’analyser les voies de sortie afin de proposer les solutions les plus efficaces et efficientes, ne laissant aucun aspect important de côté.

Sur ce, Guy Bandu dit vouloir faire du Kongo Central le déclencheur du développement de toute la République, en faisant de cette province « une vraie puissance économique et agricole du pays ».

Par ailleurs, parmi les lignes les plus importantes, le gouverneur du Kongo Central assure qu’il mettra un accent particulier sur l’acheminement des productions agricoles sur toute l’étendue de la province qu’il dirige désormais, et ce en quelques heures mais aussi pour avoir suffisamment de surplus pour toute la capitale, grâce à un réseau routier moderne. « Nous voyons comment l’agriculteur sera soutenu par des institutions de crédit qui lui donneront les moyens d’augmenter sa production agricole », a-t-il également souligné.

Outre cela, l’exploitation du sous-sol, la création d’emplois pour les jeunes, l’électrification de la province, le tourisme, l’industrialisation et la promotion du secteur privé, le renouvellement des infrastructures provinciales, … sont d’autres points cruciaux épinglés par le gouverneur Bandu. « Aujourd’hui, les statistiques sont alarmantes sur les conséquences de l’état des infrastructures. Nous sommes conscients que cette situation doit prendre fin » a déclaré le Dr Guy Bandu.

KMC
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 13 =


error: Content is protected !!