Actualité

Embuscades et incendies des véhicules à Beni : LUCHA demande l’indemnisation des victimes

Congo Rassure Share

Embuscades et incendies des véhicules à Beni : LUCHA demande l’indemnisation des victimes


Lors d’un point de presse tenu à Beni le mardi , le mouvement citoyen  » Lutte pour le Changement  » a exprimé son inquiétude face à la recrudescence des tueries de civils dans l’est du pays, et plus précisément dans la région de Beni.

Embuscades et incendies de véhicules à Beni : LUCHA demande l'indemnisation des victimes

Revenant sur les récentes atrocités qui, selon le communiqué de Lucha, « continuent d’accroître la pauvreté au sein de la population locale qui subit régulièrement des pertes énormes lors des différentes attaques”, le mouvement citoyen demande au gouvernement congolais d’indemniser les citoyens victimes de l’incendie des véhicules et des marchandises sur les différentes routes de la région de Beni.

Cette demande du mouvement citoyen de lutte pour le changement rencontre les propos de plusieurs autres acteurs de Beni concernant la prise en charge des victimes de la guerre dans cette partie de la RDC.

« Quelles résolutions seront prises pour tous ces commerçants qui ont perdu des biens importants lors de l’incendie des véhicules par les assaillants à Beni ? », s’était déjà interrogé le conseil urbain de la jeunesse dans un communiqué officiel publié lors de l’évaluation de la première année de l’état de siège. Egalement pour cette structure représentative de la jeunesse, « le gouvernement congolais devrait indemniser tous les citoyens victimes des embuscades”.

Il faut noter que la ville et le territoire de Beni comportent plusieurs tronçons de route qui relient cette région aux autres provinces et aux pays voisins. Ces routes jouent également un rôle important dans les échanges collectifs entre la région de Beni et le reste du pays.

Or, depuis plusieurs années, ces routes sont devenues une véritable morgue en raison de l’activisme des groupes armés, qui se caractérise le plus souvent par des embuscades et des incendies de véhicules.

Plus d’une centaine de véhicules ont déjà été incendiés par les rebelles depuis 2021, selon les Forces vives.

Dans le même registre, au moins seize civils ont été tués dans la nuit du dimanche 29 mai 2022 dans la commune rurale de Bulongo située à une quarantaine de kilomètres à l’est de Beni.

« Cinq camions et marchandises ainsi que plusieurs maisons et magasins ont également été incendiés par les rebelles de l’ADF lors de leur passage dans le village », a par ailleurs précisé la presse locale.

Cet incident intervient après le massacre de près de 30 autres civils à Beu Manyama, un village du territoire de Beni.

Par Nicole Lufungi, BENI
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 + 17 =


error: Content is protected !!