Education

EPST :  Le ministre Tony Mwaba annonce de nouvelles conditions d’obtention du diplôme d’Etat

Congo Rassure Share

EPST :  Le ministre Tony Mwaba annonce de nouvelles conditions d’obtention du diplôme d’Etat


Les finalistes du secondaire en République Démocratique du Congo (RDC) ont débuté, lundi 18 juillet 2022, les épreuves de l’examen d’Etat. A l’issue de ces épreuves, les candidats qui satisferont se verront remettre le diplôme d’Etat. Cette année, le ministre de tutelle vient d’annoncer d’autres conditions pour obtenir ce titre scolaire.

Le ministre Tony Mwaba a annoncé ces conditions lors du lancement de ces épreuves depuis la ville de Kolwezi, chef-lieu du Lualaba. Désormais, pour obtenir le diplôme d’Etat, le candidat devra réaliser au moins 50% des points dans les branches de spécialité (appelées aussi branches d’option).

« (…)Désormais ne sera éligible à l’obtention du diplôme d’Etat que le candidat qui aura obtenu au moins 50% dans l’une des branches essentielles de son option et réalisé un total de 50% des points à l’examen d’Etat et de l’école (…) », a annoncé le ministre national de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) au cours de la cérémonie de lancement des épreuves.

Par ailleurs, Tony Mwaba a révélé que la session de l’Examen d’Etat de cette année se démarque des sessions précédentes. Elle « Elle porte en effet le sceau d’une grande réforme initiée à travers l’arrêté ministériel portant modification de quelques dispositions (…) ».

L’Examen d’Etat sanctionne, en RDC, la fin des études secondaires. Durant quatre (4) jours, les candidats sont soumis aux épreuves dans les cours appris en classes terminales. Cette année, cet examen se tient du 18 au 21 juillet 2022.

Daudi Amin

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 × 24 =


error: Content is protected !!