Actualité

Éruption Nyiragongo : Félix Tshisekedi demande au Gouvernement de redoubler d’efforts pour une meilleure prise en charge de la situation humanitaire

Congo Rassure Share


Éruption Nyiragongo : Félix Tshisekedi demande au Gouvernement de redoubler d’efforts pour une meilleure prise en charge de la situation humanitaire


Par Lwanzo K. -Congorassure/Kinshasa 

Depuis le dimanche 23 mai, plusieurs voix se sont élevées pour décrier le calvaire que vivent les victimes directes et indirectes du volcan Nyiragongo. À l’annonce de l’évacuation de dix quartiers de la ville de Goma, plusieurs familles ont pris le chemin de l’exode vers des endroits indiqués par les autorités provinciales. Seulement, les déplacés déplorent la prise en charge dont ils bénéficient dans ces différents sites et réclament que soit améliorée leur situation.

Dans le conseil des ministres du vendredi 28 mai 2021, la situation humanitaire des déplacés de GOMA a été l’un des sujets majeurs évoqués par le Président de la République. Au cours de cette rencontre hebdomadaire, le Chef de l’Etat a estimé qu’il était très important que le gouvernement gère convenablement la situation humanitaire.

Félix Tshisekedi s’est dit « fort touché » par le drame que traverse la population de Nyiragongo et celle de GOMA après l’éruption volcanique survenue le samedi 22 mai 2021. À cette occasion, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de « redoubler d’efforts pour une meilleure prise en charge de la situation humanitaire », en l’exhortant à poursuivre les efforts pour préserver la sécurité et le bien-être de la population, sur les différents lieux d’accueil.

Félix Tshisekedi a, en outre, instruit l’exécutif national pour que soit mis fin à toutes les formes de tracasseries telles que dénoncées par les populations qui se déplacent par crainte d’une nouvelle éruption.

Tous ceux qui seront désignés comme responsables de ces écarts seront sanctionnés immédiatement et sévèrement” a déclaré le Président de la République, tout en formulant le vœu de voir le Gouvernement créer “un véritable service public de protection civile et de prévention des catastrophes”.

Selon lui, cela pourra permettre à la RDC d’avoir un cadre approprié qui lui permettra de prendre des précautions en amont et d’orienter ses interventions sur le terrain.

Pour la question des risques d’une énième éruption qui pèsent sur le lac Kivu, avec un mélange très toxique des coulées des laves et des gaz présents dans ces eaux, le Président Tshisekedi a chargé le Ministre des Hydrocarbures “de tout mettre en œuvre pour entrer en contact avec l’opérateur devant entamer les travaux de dégazage du lac Kivu et du Golfe de Kabuno.”

Pour sa part, le Premier Ministre Sama Lukonde, a annoncé avoir déjà activé le Cadre de Concertation Humanitaire, pour mieux évaluer les besoins et orienter l’assistance des partenaires.

Lire également: 

Éruption – Nyiragongo : GOMA de nouveau électrifié grâce à la collaboration entre Virunga Energies et SOCODEE

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 + 26 =


error: Content is protected !!