ActualitéSanté

Éruption – Nyiragongo : La MONUSCO déploie un centre chirurgical avancé à Sake

Congo Rassure Share


Éruption – Nyiragongo : La MONUSCO déploie un centre chirurgical avancé à Sake


Par la Rédaction -Congorassure

Dans la cité de Saké où des milliers des personnes se sont déplacées, Les autorités locales et provinciales, les organisations humanitaires ainsi que la mission onusienne en République Démocratique du Congo, s’organisent pour assister les déplacés.

La Mission de l’Observation des Nations Unies pour la Stabilité du Congo a déployé un centre chirurgical avancé, de niveau III, à Sake pour assister médicalement les déplacés. L’objectif visé par la mission onusienne est “d’augmenter la capacité de prise en charge des blessés et faciliter les interventions chirurgicales au bénéfice des ménages déplacés.”

En effet, plus de 56 000 personnes déplacées ont été enregistrées par les autorités sur l’axe Sake-Bweremana dans la zone de santé de Kirotshe selon les autorités locales. « Ces personnes sont installées dans les familles d’accueils, les églises et les sites publics » indiquent-elles. «Malheureusement, ces déplacés font face à plusieurs difficultés, dont celui de l’accès aux soins sanitaires appropriés. »

Entre le 27 et 29 mai, 12 cas suspects de choléra, dont neuf enfants, ont été rapportés dans le centre de santé de Saké par les autorités sanitaires. L’ONG Médecins sans frontières qui a noté que la plupart des cas suspects sont des personnes déplacées, craint une flambée de choléra dans les prochains jours.

Selon les informations reçues du médecin Chef de Zone, plusieurs femmes enceintes et personnes malades ont également besoin de prise en charge médicale dans la région. Celui-ci a plaidé pour que les différents centres de santé soient approvisionnés en intrants médicaux.

Mais aussi, il sied de rappeler qu’au cours des déplacements massifs de la population, plusieurs accidents de circulation ont été enregistrés, tuant plusieurs personnes. Un nombre élevé des personnes ont également été blessées durant cet exode forcé. D’où l’importance d’un centre chirurgical avancé.

Lire également: 

Éruption Nyiragongo : L’ICCN vole au secours de la Regideso, 450 000 $ disponibilisés

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure
error: Content is protected !!