Actualité

Eruption – Nyiragongo : L’aéroport de Kavumu au Sud-Kivu fermé à nouveau

Congo Rassure Share


Eruption – Nyiragongo : L’aéroport de Kavumu au Sud-Kivu fermé à nouveau


Par Lwanzo K. Congorassure/Kinshasa

Au lendemain de la décision de la réouverture de l’aéroport de Kavumu, au Sud-Kivu, par le Ministre de Transport, Voies de communication et Désenclavement,  celui-ci vient de décider une fois encore de la fermeture de l’aéroport de cet aéroport pour prévenir tous les dangers inhérents à l’éruption du Nyiragongo. Un communiqué de presse à été publié dans ce sens ce mardi 25 mai.

Le communiqué de presse renseigne que le comité de crise, mis en place au Ministère des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement pour suivre et évaluer l’évolution de la situation aérienne découlant de l’éruption du volcan Nyiragongo, s’est réunie ce mardi 25 mai 2021 pour évaluer la situation qui prévaut sur terrain.

Cependant, il ressort de cette réunion que  les données recueillies sur place et les analyses du bulletin spécial du Centre de Surveillance de Toulouse indiquent des impacts négatifs de l’activité volcanique avec une extension de fumée qui s’étend vers le sud-ouest, en affectant à nouveau l’espace aérien de Bukavu”.

D’où la décision du Ministre Chérubin Okende de fermer à nouveau l’aéroport de Kavumu à tout traffic afin de prévenir les dégâts qui peuvent subvenir des suites des mauvaises conditions de navigation.

“Dans l’immédiat, la Régie des Voies Aériennes (RVA) diffusera une note d’informations aux navigants relative à la navigation dans l’espace aérien allant du sol jusqu’à 12.500 mètres d’altitude dans un rayon de 60 kilomètres centrés sur les balises de Goma et de Bukavu.” Indique également le communiqué.

Le Ministre Chérubin Okende annonce par la même occasion, que le Gouvernement maintient aussi la décision de fermeture de l’aéroport de Goma de peur que les cendres qui risquent d’atteindre des hauteurs susceptibles ne causent des dégâts des appareils volants dans la zone.

Soulignons que le comité d’expert qui suit de près cette situation est constitué d’experts du ministère des Transports et voies de communication et de désenclavement, de l’autorité de l’aviation civile et de la Régie des voies aériennes.

Lire également: 

Éruption – Nyiragongo: Le gouvernement central annonce qu’il va résoudre les problèmes de l’OVG

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 × 25 =


error: Content is protected !!