Actualité

Éruption -Nyiragongo : Le bilan s’alourdit et passe de 15 à 32 morts en 24h

Congo Rassure Share

 

Éruption -Nyiragongo : Le bilan s’alourdit et passe de 15 à 32 morts en 24h


Par Christina MkCongorassure

Hier dimanche, au lendemain de l’éruption du volcan de Nyiragongo intervenue la soirée du samedi, le chiffre disponibilisé par les autorités politico-administratives faisait état de 15 personnes mortes.  Selon les données recueillies, 9 personnes ont péri dans un accident de circulation, 4 autres en tentant de s’échapper de la prison centrale de Munzenze, et 2 ont été calcinées par la lave.  Ce Lundi 24 mai, Le coordonateur provincial de la protection civile au Nord-Kivu, Joseph Makundi, indique que le nombre des morts a grimpé.

Joseph Makundi note que ce bilan demeure provisoire car les recherches se poursuivent et le drame n’est pas encore totalement écarté. En plus des 15 corps répertoriés la journée d’hier, 17 autres ont été ajoutés au palmarès des victimes.

« Nous avons enregistré 7 personnes calcinées par la lave, 3 autres personnes ont été asphyxiées en voulant traverser la lave qui a coupé la route » rapporte M. Makundi, en soulignant qu’elles sont mortes quand elles sont arrivées dans une zone où la fumée était très importante et n’ont malheureusement plus eu assez d’oxygène.

« Nous avons eu également 2 personnes asphyxiées par le gaz Mazuku » poursuit-il avant d’ajouter : « 14 personnes ont perdu leur vie dans un accident de circulation du camion Fuso, qui voulait amener les gens vers l’axe Minova. 4 décès à la prison centrale de Munzenze et également 2 foetus de la femme qui a avorté ».

Joseph Makundi exhorte a population à la vigilance. « On doit contrôler les risques pour bien protéger nos enfants et nous-mêmes à la maison » insiste le coordonnateur de la protection civile au Nord-Kivu.

Appel réitéré par plusieurs organisations citoyennes et non gouvernementales qui craignent que le bilan ne continue de s’alourdir au vu de la proximité des coulées des laves et la présence de fumerolles dans plusieurs coins de la ville de GOMA et ses environs.

Plusieurs médecins ont à leur tour demandé à la population de limiter les mouvements inutiles et de se munir des masques pour éviter l’inhalation des gaz toxiques qui proviennent des débris laissés par l’éruption.

Lire dans le même chapitre :

Éruption – Nyiragongo: Le gouvernement central annonce qu’il va résoudre les problèmes de l’OVG

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 × 25 =


error: Content is protected !!